Panneaux photovoltaïques et solaires

Site isolé : peut-on être autonome grâce à l’énergie solaire ?

Mis à jour le

Sité isolé autoconsommation

Certaines habitations ne sont pas reliées au réseau électrique. Toutefois, celles-ci peuvent être autonomes grâce à l’énergie solaire, à condition de bien dimensionner leur installation. Nous allons voir dans quelles conditions cela est possible, et les équipements nécessaires pour le faire.

Installez des panneaux solaire avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Produire de l’électricité sans être relié au réseau : c’est possible  

Qu’est-ce qu’un site isolé ?

C’est une habitation qui n’est pas reliée au réseau électrique. Cette absence de raccordement peut être liée à différents facteurs :

  • Il n’est pas possible techniquement de l’effectuer. C’est par exemple le cas de certains refuges de montagne ou de logements situés dans des zones très peu peuplées et très éloignées.
  • Il serait trop cher de faire un raccordement et d’autres options sont plus rentables.

Heureusement, des solutions concrètes existent afin de produire de l’énergie pour ces habitations. Les voici.

Différentes façons de produire de l’électricité

Sur les sites non reliés au réseau, il existe différentes façons de produire de l’énergie. La plus courante est d’installer des panneaux solaires. Il s’agit de la plus simple et de la moins coûteuse, c’est pour cette raison que nous allons nous y attarder dans cet article. Cependant, d’autres alternatives existent :

  • L’éolienne. Outre son coût d’installation bien plus important que celui des panneaux solaires, elle implique certaines contraintes. Par exemple, la zone d’implantation doit être suffisamment bien exposée au vent.
  • L’hydroturbine. Cela n’est possible que si l’habitation se trouve à proximité d’un cours d’eau dont le débit est fort tout au long de l’année.

Pour être autonome sur un site isolé, l’option la plus simple est d’installer des panneaux solaires. Voici quelques éléments à prendre en compte avant de vous lancer.

 

Les prérequis nécessaires pour pouvoir être autonome

Afin d’être complètement autonome en électricité, plusieurs enjeux doivent être pris en compte.  

Le premier est de bien dimensionner votre installation électrique. Si vous ne réalisez pas cette étape correctement, le risque est que vous manquiez d’énergie à certains moments de la journée ou de l’année. Pour cela, vous devez établir précisément la consommation de chacun de vos appareils électriques. Attention : n’oubliez pas que celle-ci peut beaucoup varier entre l’hiver et l’été. Faites donc une moyenne annuelle pour un calcul le plus juste possible, et prévoyez une marge supplémentaire afin d’être certain de ne pas manquer.

Il est également essentiel de vous équiper en batteries de stockage. Celles-ci vous permettent d’utiliser à tout moment l’électricité précédemment produite, mais non utilisée. Il faut prévoir en moyenne 2 à 3 jours de stockage si vous souhaitez être serein en cas d’intempéries qui ralentiraient drastiquement votre production.

 

Les équipements pour être autonome en énergie sur un site isolé

Pour être autonome en électricité sur un site qui n’est pas relié au réseau, vous devez prévoir un certain nombre d’équipements en plus des panneaux solaires :

  • Des batteries. Comme évoqué précédemment, elles sont nécessaires si vous utilisez des appareils électriques au moment où le soleil ne brille pas.
  • Un régulateur de charge. Il contrôle le niveau de charge des batteries et envoie l’énergie dans celles qui ne sont pas remplies à 100 %. Il gère également les décharges en transmettant de l’électricité vers vos appareils électriques.
  • Les éléments de sécurisation de l’installation. Cela comprend le câblage, le disjoncteur ou encore les fusibles.

Pour faire poser tous ces éléments sans prendre de risque, nous vous conseillons vivement de vous adresser à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Cela vous garantira un service de qualité, réalisé par une personne formée aux particularités de l’énergie solaire.

Enfin, vous pouvez également installer des sources d’énergie d’appoint au sein de l’habitation, comme un poêle à bûches ou à granulés. En hiver, cela vous permet d’utiliser moins d’électricité pour vous chauffer.

Il est possible d’être autonome sur un site isolé, mais cela n’est pas facile. L’utilisation de l’énergie solaire est un bon moyen d’y parvenir, eninstallant des panneaux solaires et des batteries. Pour réussir à ne pas dépendre du réseau électrique, vous devez faire attention à bien dimensionner votre installation solaire. Pour cela, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un professionnel du secteur.

Comment être autonome en électricité tout en voyageant ?

Si vous avez l’habitude de voyager en camping-car, en van aménagé ou sur un bateau, vous pouvez produire de l’électricité grâce à des panneaux solaires portables. Certains modèles sont même suffisamment légers pour vous permettre de les transporter sur un sac à dos lors d’une randonnée à pied ou à vélo.

Combien coûte une installation solaire sur un site non relié au réseau ?

Le prix est sensiblement le même que celui d’une installation solaire classique avec des batteries. La différence est qu’il faut prévoir davantage de panneaux afin d’être autonome. Comptez 6 000 € à 15 000 € pour l’installation des panneaux (entre 3 kWc et 9 kWc en fonction de la consommation de votre foyer) et des batteries.

Existe-t-il des aides financières pour équiper de tels sites ?

Oui, vous pouvez bénéficier de différentes aides financières. Si vous choisissez d’installer des panneaux solaires thermiques ou aérovoltaïques, vous pouvez faire une demande pour MaPrimeRénov’  auprès de l’Anah. Vous pouvez également profiter d’un écoprêt à taux 0, allant de 7 000 € à 30 000 € (quelques conditions s’appliquent). Enfin, vérifiez auprès de votre commune, département ou région si des aides locales sont proposées. Vous ne pouvez malheureusement pas obtenir la prime à l’autoconsommation, car l’une des conditions est de relier son installation au réseau électrique.