Panneaux photovoltaïques et solaires

Quelle rentabilité pour des panneaux solaires en 2022 ?

Mis à jour le

panneau solaire rentabilité

Parmi toutes les bonnes raisons de passer au photovoltaïque, la question de la rentabilité des panneaux solaires est souvent la plus prégnante. Oui, en 2022, il est rentable d’investir dans des panneaux solaires pour produire de l’électricité. À condition toutefois d’opter pour la bonne installation et de répondre à certains critères (inclinaison de la toiture, formes des tuiles, taux d’ensoleillement, trop de zones ombragées, etc.)

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

La rentabilité des panneaux solaires photovoltaïques

En dépit de toutes les informations qui circulent depuis de nombreuses années sur la rentabilité des panneaux solaires, la question de la rentabilité d’une installation photovoltaïque est encore, en 2022, légitime.

D’abord parce que nombreux sont celles et ceux qui s’interrogent sur la rentabilité d’un investissement en panneaux solaires sur leur maison avant de se lancer dans ce projet. Ensuite parce que les avantages de l’installation de panneaux solaires en termes d’économies d’énergie sont parfois encore méconnus.

Enfin parce que les aides financières attribuées aux ménages qui décident d’installer des panneaux solaires chez eux évoluent au fil des années. Pour rassurer celles et ceux parmi vous qui hésiteraient à s’engager dans des travaux de panneaux solaires, il est alors bon de rappeler que les panneaux solaires constituent aujourd’hui une solution rentable en termes de production d’électricité. Une affirmation qui ne vaut que sous réserve de bien préparer votre projet.

Une rentabilité qui dépend de différents facteurs

Une autre question taraude très souvent les candidats à une installation photovoltaïque : au bout de combien de temps vais-je pouvoir profiter de la rentabilité de mes panneaux solaires ? Autrement dit, à partir de quand (combien d’années), le retour sur investissement s’applique-t-il ? En pratique, il est assez difficile d’apporter une unique réponse à cette question. La rentabilité des panneaux solaires dépend en effet de plusieurs facteurs parmi lesquels :

  • le rendement des panneaux solaires (puissance, conditions d’installation, taux d’ensoleillement de votre région, etc.) ;
  • le montant de l’investissement initial (coût de l’installation) ;
  • les coûts de fonctionnement.

Le type d’installation (autoconsommation vs vente de la production d’électricité) aura également un impact sur la rentabilité plus ou moins précoce de vos panneaux solaires.

Le rendement des panneaux solaires

Impossible d’estimer la rentabilité d’un investissement dans des panneaux solaires sans évaluer de façon précise le rendement de votre installation photovoltaïque. Dans l’étude du rendement des panneaux solaires, deux éléments jouent un rôle déterminant :

  • La puissance des panneaux solaires : exprimée en kilowatt-crête (kWc), elle définit la quantité maximale de production dans des conditions dites « de laboratoire » (les meilleures conditions possibles). En pratique, la puissance maximale des panneaux solaires n’est que très rarement atteinte mais délivre une bonne indication du rendement des panneaux.
  • Les conditions d’installation des panneaux solaires : l’ombrage, l’orientation et l’inclinaison des panneaux solaires sont les principaux facteurs à prendre en compte pour évaluer le niveau d’ensoleillement, et donc l’impact de ces conditions sur la production photovoltaïque. Naturellement, des panneaux solaires installés sur une toiture exposée plein sud et sans aucun élément susceptible de créer une zone d’ombrage au cours de la journée afficheront un meilleur rendement que des panneaux solaires installés sur une toiture exposée ouest et ombragée par de grands arbres pendant plusieurs heures au cours de la journée.

L'investissement de départ

Pour beaucoup de Françaises et Français, l’installation de panneaux photovoltaïques pour basculer dans un schéma d’autoconsommation nécessite un investissement de départ assez coûteux. C’était vrai il y a une dizaine d’années lorsque les premières installations photovoltaïques ont vu le jour. Ce n’est plus le cas actuellement avec une chute drastique des prix. En moyenne, le coût d’une installation photovoltaïque avoisine en 2022* :

  • De 9000 € à 13 000 € pour une installation photovoltaïque d’une puissance de 3 kWc ;
  • De 15 000 € à 19 000 € pour une installation photovoltaïque d’une puissance de 6 kWc ;
  • De 20 000 € à 25 000 € pour une installation photovoltaïque d’une puissance de 9 kWc ;
  • Plus de 26 500 € pour une installation photovoltaïque d’une puissance de 36 kWc.

Tous ces prix s’entendent pour une installation clés en main avec prise en charge par le professionnel des démarches administratives, de l’installation, du raccordement et de la mise en service.

Si vous êtes bricoleur et que vous connaissez bien les circuits électriques, vous pouvez vous lancer dans l’installation d’un kit solaire, beaucoup moins cher à l’achat. Attention cependant : celui-ci ne vous permet pas de profiter des aides de l’État.

Les coûts de fonctionnement

Lorsque vous décidez d’installer des panneaux solaires sur le toit de votre maison (ou dans votre jardin), il faut ajouter à l’investissement de départ les coûts de fonctionnement de votre installation photovoltaïque. Ces derniers se résument le plus souvent :

  • à l’entretien de vos panneaux solaires ;
  • au remplacement de l’onduleur, une pièce susceptible d’afficher un dysfonctionnement au bout d’une dizaine d’années et qu’il faudra donc remplacer.
  • Au paiement du TURPE. Il s’agit du Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité. Tout particulier qui vend sa production de surplus ou qui est en revente totale auprès d’EDF doit s’en acquitter. Comptez aux alentours de 25 à 40 € par an.

Les aides financières pour l’installation de panneaux solaires

Dans un large contexte d’incitation aux investissements dans les énergies renouvelables, l’État français accompagne financièrement les ménages qui souhaitent se lancer dans des travaux d’installation photovoltaïque. Il existe ainsi aujourd’hui divers dispositifs qui peuvent vous permettre de faire baisser le coût de vos panneaux solaires.

L’obligation d’achat

Tout propriétaire d’une installation photovoltaïque a la possibilité d’injecter de l’électricité produite par ses panneaux solaires sur le réseau. Pour la vente de cette électricité, des tarifs sont fixés par l’État et permettent de percevoir, par exemple, aux alentours de 10 centimes d’euros/kWh pour la vente d’un surplus de production pour une installation photovoltaïque de 3 kWc*.

La prime à l’autoconsommation

Toute installation destinée à l’autoconsommation en électricité est éligible, sous conditions, à une prime de l’État. Mise à jour chaque trimestre, cette prime dépend principalement de la puissance de l’installation et de l’option de revente du surplus d’électricité produit. Lissée sur les cinq premières années de fonctionnement, elle affiche un montant* de :

  • 380 €/kWc pour une installation photovoltaïque d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • 280 €/kWc pour une installation photovoltaïque d’une puissance comprise entre 3 kWc et 9 kWc ;
  • 160 €/kWc pour une installation photovoltaïque d’une puissance comprise entre 9 kWc et 36 kWc ;
  • 80 €/kWc pour une installation photovoltaïque d’une puissance comprise entre 36 kWc et 100 kWc.

Le taux de TVA réduit

L’installation de panneaux photovoltaïques fait partie des travaux éligibles à un taux de TVA réduit à 10 % (au lieu de 20 %).

Les aides des collectivités locales

Relais de l’État français, les collectivités locales sont nombreuses à proposer des dispositifs financiers pour accompagner les ménages dans leurs investissements écoresponsables. Avant de vous lancer dans l’installation de vos panneaux solaires, pensez donc à vous renseigner auprès de votre mairie, de votre conseil général ou régional pour avoir connaissance des éventuelles aides financières qui peuvent vous être accordées.

Rentabilité des panneaux solaires : autoconsommation ou revente de la production d’électricité ?

Il est aujourd’hui possible de rentabiliser une installation de panneaux solaires de deux façons : via l’autoconsommation et/ou via la revente de la production d’électricité.

La rentabilité des panneaux solaires en autoconsommation avec revente du surplus

L’autoconsommation est un mode de fonctionnement de votre installation photovoltaïque qui consiste à consommer directement l’électricité que produisent vos panneaux solaires. En d’autres termes, lorsque vous installez des panneaux solaires sur le toit de votre maison, votre consommation d’électricité en provenance du réseau diminue fortement. Vous devenez alors plus indépendant. Votre facture d’électricité diminuant, vous réalisez alors des économies importantes sur votre facture énergétique annuelle.

La rentabilité des panneaux solaires via la revente totale de la production d’électricité

En tant que propriétaire de panneaux solaires, vous pouvez également décider d’injecter l’intégralité de votre production d’électricité sur le réseau de distribution électrique. Vous vous passez alors des avantages de l’autoconsommation pour vous focaliser sur une démarche de vente totale, afin de tirer de votre installation photovoltaïque un revenu supplémentaire.

Calculer la rentabilité des panneaux solaires

Le calcul de la rentabilité des panneaux solaires implique de prendre en compte l’ensemble des éléments évoqués dans les paragraphes précédents (type d’installation, puissance, caractéristiques de la maison, niveau de consommation électrique du foyer, etc.), mais aussi d’autres facteurs comme la hausse ou la baisse des prix de l’électricité. Une étude personnalisée est donc très souvent recommandée pour estimer au mieux la rentabilité d’une installation photovoltaïque. En moyenne, on estime qu’une installation en panneaux solaires est rentabilisée en une quinzaine d’années.

Exemple concret de calcul de rentabilité

Afin de comprendre parfaitement comment calculer le temps qu’il faut pour rentabiliser votre installation photovoltaïque, prenons un cas concret. Il s’agit d’un couple vivant près de Grenoble (région Rhône-Alpes), qui vit dans une maison de 65 m2. Le toit est incliné à 37°, orienté sud, et n’a pas d’ombrage. Ils ont choisi l’autoconsommation avec revente de surplus.

Ils décident d’installer 15 panneaux de 400 Wc pour un total de 6 kWc. L’installation coûte 15 000 €. Ils bénéficient d’une aide de l’État de 280 €/kWc, soit un total de 1680 €. Celle-ci est versée en 5 ans. Le coût total de l’installation est donc de 15 000 - 1680 = 13 320 €.

Dans cette région de France, on estime que la production annuelle dans de telles conditions est d’environ 1200 kWh par kWc installé. Ce couple produit donc environ 7200 kWh/an. Leur consommation est quant à elle de 2000 kWh/an.

S’ils avaient dû acheter leur électricité, ils auraient dépensé 0,1605 €/kWh, et auraient donc payé une facture de 0,1605 x 2000 = 321 €.

D’un autre côté, ils peuvent vendre 5200 kWh auprès d’EDF OA au prix de 0,10 €/kwh. Ils gagnent donc 0,10 x 5200 = 520 €.

Chaque année, ils font donc une économie et un gain cumulés de 841 €.

Pour rentabiliser leur installation, il faut 13 320/841 = un peu moins de 16 ans. Le couple peut espérer faire tourner son installation pendant encore minimum 15 ans puisque la durée de vie des panneaux solaires est de 30 à 40 ans. Ils peuvent donc espérer gagner près de 13 000 € supplémentaires.

Vous devez tout de même nuancer ce calcul avec les éléments suivants :

  • Il faudra certainement changer l’onduleur tous les 10 ans. Les micro-onduleurs ont une durée de vie plus longue, de l’ordre de 20 ans.
  • La production photovoltaïque baisse légèrement d’année en année.
  • Le prix de l’électricité augmente tous les ans, les économies réalisées en n’achetant pas auprès du réseau sont donc de plus en plus grandes.
  • Vous devrez payer certaines taxes, comme le TURPE par exemple.

L’installation de panneaux solaires photovoltaïques est rentable entre 12 et 18 ans en moyenne. Cependant, les économies d’électricité promises par l’installation de panneaux solaires ne doivent pas être le seul argument en faveur du photovoltaïque. En 2022, utiliser l’énergie solaire pour produire de l’électricité à votre domicile est aussi une façon de participer à la lutte contre le réchauffement climatique et d’être acteur de la transition énergétique. Cela vous permet de privilégier une ressource naturelle (le soleil) comme principale source d’énergie.

Comment simuler les bénéfices et rendements d’une installation photovoltaïque ?

Déterminer les rendements d’une installation photovoltaïque est une opération assez complexe qui prend en compte de nombreux éléments (orientation de la maison, ombrages potentiels, type de cellules, pertes de rendement annuelles, propreté des panneaux solaires, etc.). Il existe aujourd’hui sur le Web des outils en ligne qui vous permettent de calculer les prévisions de production de vos panneaux solaires. Là encore, l’intervention d’un professionnel pour mener une étude personnalisée en fonction de votre situation et de vos attentes est vivement recommandée pour avoir une idée précise des rendements et des bénéfices de votre future installation photovoltaïque.

Peut-on installer des panneaux solaires dans le nord de la France ?

Difficile d’échapper aux sempiternels clichés sur le nord de la France et sur l’intérêt d’installer des panneaux solaires dans une région réputée pour être moins ensoleillée que celles du sud de la France. Si le soleil joue un rôle déterminant dans la capacité de production d’électricité des panneaux solaires, les nuages diffusent eux aussi de la lumière. Il est donc possible d’installer des panneaux solaires même si vous ne profitez pas 7 jours/7 d’un ensoleillement direct.

Est-il plus rentable d’être en vente totale ou en autoconsommation ?

Depuis quelques années, les particuliers favorisent les installations en autoconsommation. En effet, le gouvernement a mis en place un certain nombre d’aides financières afin de favoriser ce type de production. De son côté le tarif de rachat de l’électricité par EDF OA diminue d’année en année et n’est donc plus aussi rentable qu’auparavant.