Panneaux photovoltaïques et solaires

Coup de projecteur sur le rendement d’un panneau solaire

Mis à jour le

rendement d’un panneau solaire

Du rendement, qu’ils disaient ! Du rendement pour mon panneau solaire ! Certes, si vous installez des modules photovoltaïques sur votre toit, il est important de savoir quelle quantité d’électricité ils vont créer. C’est pourquoi nous avons décidé de faire un petit détour par le merveilleux pays de la pro-duc-ti-vi-té. Vous nous suivez ?

Pour qu’un panneau solaire ait un meilleur rendement, privilégiez une exposition sud et une inclinaison à 30°.

Installer des panneaux solaires
d'économies sur votre facture d'électricité
Jusqu'à 750€TTC (1)

Le rendement d’un panneau solaire

« Rien ne se perd, tout se transforme » : pour les panneaux solaires, c’est presque ça… mais pas tout à fait ! Quand ils reçoivent les rayons du soleil, les panneaux convertissent la lumière en électricité, mais il y a quelques déperditions. Le rendement permet de mesurer la part d’énergie lumineuse que l’on va finalement pouvoir consommer sous forme d’électricité, une fois que tout le processus de transformation aura eu lieu et que toutes les étapes auront été franchies. 

 

Sous le signe du pourcentage

Le rendement d’un panneau solaire s’exprime en pourcentage. Par exemple, si votre panneau solaire a un rendement de 15 %, cela veut dire que 15 % de la lumière captée s’est réellement transformée en électricité pour alimenter votre maison. Plus le pourcentage est élevé, plus votre panneau solaire a un haut rendement.

Le rendement d’un panneau solaire photovoltaïque, ça dépend de quoi ?

Ils sont nombreux les facteurs qui peuvent influer sur le rendement d’un panneau solaire photovoltaïque ! Ce dernier peut en effet varier en fonction de :

  • La technologie : les panneaux monocristallins, polycristallins ou amorphes n’ont pas le même rendement (voir ci-dessous).
  • La puissance de vos panneaux solaires (en watts-crêtes).
  • La zone géographique d’implantation : selon les régions en France, le niveau d’ensoleillement (et donc de production photovoltaïque) ne sera pas le même.
  • L’orientation et l’inclinaison de votre installation : pour qu’un panneau solaire ait un meilleur rendement, privilégiez une exposition sud et une inclinaison à 30°.
  • La surface de panneaux prévue.
  • Les ombres éventuelles sur votre toit (arbres, poteaux, bâtiment voisin…).
  • Mais aussi le rendement des autres composants de votre kit solaire : l’onduleur, les câbles…

Rendement des capteurs solaires : le zoom techno

Suivant la technologie utilisée, la capacité de production d’électricité de vos panneaux solaires ne sera pas la même :

  • Le rendement d’un panneau photovoltaïque de type « polycristallin » (technologie la plus courante) va, en général, de 13 à 15 %.
  • Le rendement d’un panneau photovoltaïque de type « monocristallin » (un peu plus cher) peut atteindre 18 %.
  • Enfin, le rendement d’un panneau solaire de type « amorphe » est moins élevé : il est compris entre 6 et 9 %(2). Il vous faudra donc presque deux fois plus de surface pour produire autant qu’un panneau « monocristallin » !

Découvrir l'offre My Power de ENGIE

(1)Le calcul des économies est réalisé à partir de données de production issues du site PVGis (prenant en compte l’inclinaison et l’orientation du toit), de données de consommation estimées grâce à la date de construction du logement et le nombre d’occupants (références obtenues avec le rapport RAGE 2014, ADEME) et d’un taux d’autoconsommation fixé à 90%.

Le montant en euros est calculé en multipliant les kWh autoconsommés (production solaire multipliée par le taux d’autoconsommation) avec un prix du kWh fixé à 0,1916€ pour les 10 prochaines années. Ce prix est défini sur base du tarif réglementé Heures Pleines 9kVA applicable au 1er août 2019 sur lequel est appliqué une augmentation de 2,5% par an sur les 10 prochaines années. Informations données à titre indicatif, qui ne tiennent pas compte des habitudes de consommation, du contrat d’énergie souscrit et de l’éventuelle revente sur le réseau.

Exemple pour 750€ d’économies / an : maison située à Nice (06), orientée plein sud, inclinaison du toit 35° par rapport à l’horizontal, logement construit avant 1948, surface de 100 m², chauffage et eau chaude sanitaire fonctionnant à l’électricité, composé de 4 personnes et puissance installée de 3.0kWc.

(2) « Produire de l’énergie grâce à l’énergie solaire », guide Ademe, mai 2016.