Panneaux photovoltaïques et solaires

Recyclage panneau solaire : est-ce possible & comment faire ?

Mis à jour le

recyclage panneaux photovoltaïques

Que vous ayez fait installer des modules photovoltaïques chez vous ou que vous vous apprêtiez à le faire, une question est importante : les panneaux solaires sont-ils recyclables ? La bonne nouvelle est qu’effectivement, c’est le cas pour la grande majorité des matériaux qui les composent. Nous allons vous détailler leur processus de recyclage et la manière dont tous les éléments sont réutilisés. 

La collecte et l’acheminement des panneaux vers les centres de traitement sont à la charge des fabricants.

Installer des panneaux solaires
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Les panneaux photovoltaïques sont-ils recyclables ?

Les panneaux solaires sont recyclables à 94 %

Les premiers panneaux solaires étaient peu recyclables, car ils contenaient des matières non renouvelables, par exemple le Tellurure de cadmium. Cependant, les panneaux photovoltaïques sont à présent composés en grande majorité de matériaux recyclables (en moyenne à plus de 94%). Nous allons voir leur composition et la façon dont tous ces matériaux sont recyclés plus en détail.

Les différents éléments recyclables dans le panneau solaire

Les panneaux solaires sont essentiellement composés :

  • de verre (75 % à 80 % du panneau) ;
  • d’aluminium ;
  • de plastique ;
  • de cuivre ou d’argent ;
  • de silicium.

Parmi ces composants, seuls 5 % ne sont pas recyclables. Il s’agit majoritairement de petits éléments de connectique.

La réutilisation de ces éléments

Le verre, composant majoritaire des panneaux solaires, est recyclable à l’infini. Ses usages sont multiples : bouteilles, bocaux, fibre de verre, isolant. Il peut donc avoir plusieurs vies bien différentes après avoir servi au sein d’un panneau solaire !

L’aluminium est également recyclable un nombre de fois infini. Il peut servir à fabriquer des canettes ou autres objets de la vie quotidienne.

Le silicium cristallin peut être recyclé jusqu’à 4 fois. Souvent, il est utilisé pour fabriquer de nouvelles cellules photovoltaïques, permettant de transformer l’énergie solaire en électricité. Il peut aussi être fondu et intégré dans un lingot. Ces lingots de silicium sont utilisés dans la fabrication de différents appareils électroniques, car il s’agit d’un matériau semi-conducteur très performant.

Le cuivre et l’argent sont présents en très petite quantité dans les panneaux photovoltaïques. Ils sont séparés mécaniquement et chimiquement du reste des éléments afin d’être fondus et réutilisés.

Le plastique est transformé en CSR (Combustible Solide de Récupération), afin d’alimenter des cimenteries en énergie.

Le recyclage des éléments des panneaux solaires est donc très varié. Les éléments qui composent le panneau se retrouvent dans différents domaines pour leur « deuxième vie ».

 

Comment se recycle un panneau solaire ?

Le recyclage des panneaux solaires s’organise en plusieurs étapes :

  • Le cadre en aluminium est séparé du reste du panneau. C’est un des métaux les plus rentables lorsqu’on regarde les matières premières recyclées. Il représente environ 10 % du poids total du panneau.
  • Ce sont ensuite les câbles et le boîtier électrique qui sont récupérés. Ils sont orientés vers les autres lignes de traitement des déchets. Le cuivre qui les compose est recherché.
  • Puis, les panneaux sont découpés en lamelles grâce à différents broyeurs. Cela permet de récupérer le verre, les composites et le silicium. Chaque élément broyé rejoint ensuite une filière de recyclage qui lui est propre.

Les panneaux solaires sont donc recyclables à 94% grâce à leur composition, dont presque tous les éléments sont réutilisables. Le recyclage des panneaux photovoltaïques permet une économie circulaire grâce à laquelle il n’est pas nécessaire d’extraire sans cesse de nouveaux matériaux afin de fabriquer des modules. Grâce au recyclage, l’industrie photovoltaïque produit désormais plus d’énergie qu’elle n’en consomme pour la fabrication des panneaux. Une bonne nouvelle pour la transition énergétique.

Qui gère la collecte des panneaux solaires ?

En 2007 en Europe et 2014 en France, les fabricants de panneaux solaires photovoltaïques se sont regroupés pour créer l’éco-organisme PV Cycle, aujourd'hui appelé Soren. Le but de cet éco-organisme à but non lucratif est d’assurer la collecte de tous les panneaux solaires pour les recycler.

Depuis juillet 2018, Véolia a construit un complexe révolutionnaire pour le traitement et la valorisation des panneaux solaires. Cette usine de recyclage, située près d’Aix-en-Provence, permet de réaliser à grande échelle le processus de recyclage qu’on vous a décrit. L’industrie photovoltaïque française possède donc une filière de recyclage prête à accueillir les panneaux solaires qui arriveront en fin de vie d'ici à quelques années.

Où jeter un panneau solaire ?

Conformément à la directive DEEE citée plus haut, vous n’avez pas à vous charger de l’acheminement de vos panneaux solaires vers les points de collecte. Cette question logistique est à la charge des fabricants de panneaux solaires et d’onduleurs. En revanche, la partie démantèlement de vos panneaux échappe à la DEEE. Vous devez donc vous-même faire appel à un professionnel du photovoltaïque pour les enlever.

À quel moment se séparer d’un panneau solaire ?

Les panneaux solaires garantissent une production supérieure à 80 % de leur rendement initial après 25 ans. Cependant, ils continuent de fonctionner bien après ! Leur durée de vie peut aller jusqu’à 40 ans, mais leur production va diminuer légèrement d’année en année. C’est à vous de voir si vos panneaux, même anciens, continuent de vous être utiles, ou s’il vaut mieux pour vous les faire remplacer. Si vous choisissez la deuxième option, n’oubliez pas de faire appel à un professionnel afin de les enlever et de les faire recycler correctement.