Panneaux photovoltaïques et solaires

Quelles dimensions choisir pour mes panneaux solaires ?

Mis à jour le

ENGIE My Power dimensions panneau solaire

Si vous êtes intéressé par une installation solaire, une question primordiale se pose rapidement : celle de la dimension de vos panneaux. Si vous décidez de pratiquer l’autoconsommation, elle est particulièrement importante, puisque votre production dépendra entièrement du dimensionnement de votre installation. Voici 3 étapes pour faire facilement vos calculs et choisir correctement le nombre de panneaux qu’il vous faut. Chaque panneau occupe une surface moyenne de 1,7 m2.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

3 étapes pour déterminer la dimension optimale de vos panneaux

1. Estimer la consommation annuelle

Avant de dimensionner une installation solaire, vous devez évaluer votre consommation annuelle d’électricité. C’est une étape essentielle. 

Pour cela, vous pouvez commencer par regarder votre facture d’électricité. Celle-ci vous donne en effet votre consommation réelle sur l’année. Attention : si vous avez changé de situation, celle-ci peut rapidement évoluer. Si votre maison est plus grande ou si vous avez accueilli un enfant, votre consommation risque d’augmenter d’une année à l’autre. 

Une autre méthode, plus difficile à appliquer, consiste à additionner la consommation de l’ensemble de vos appareils électriques, en fonction de votre temps d’utilisation de chacun d’entre eux. C’est assez difficile à réaliser dans les faits. 

Pour vous donner une idée, la consommation moyenne des ménages français est d’environ 4 500 kWh par an. Si vous n’avez pas de facture de référence, vous pouvez vous baser sur ce chiffre. 

2. Estimer la dimension de votre installation

Calculer la puissance

En moyenne, une installation solaire de 1 kWc produit entre 900 kWh et 1200 kWh. De nombreux facteurs peuvent avoir une influence sur cette valeur, notamment votre position géographique, l’orientation ou encore l'inclinaison de vos panneaux.

Si on considère que 1 kWc produit environ 1 000 kWh par an, il faut en moyenne 4 à 5 kWc pour un foyer qui consomme annuellement 4 500 kWh.

Si chaque panneau a une puissance de 300 Wc, il faut alors 13 à 16 panneaux solaires pour combler les besoins en électricité d’un foyer moyen. Encore une fois, ces chiffres ne sont que des exemples, basés sur des moyennes observées. Ils peuvent beaucoup varier d’un foyer à l’autre, il est donc impératif que vous fassiez des calculs en fonction de votre situation. Vous pouvez prendre contact avec un professionnel si cela vous semble difficile ou si vous avez peur de vous tromper. Cette étape étant importante, il est préférable de vous faire accompagner.

Voici, pour cet exemple, le nombre de panneaux nécessaires pour une installation d’une puissance de 4 à 5 kWc.

Puissance du panneau

Nombre de panneaux nécessaires

Surface de toit utilisée

Puissance totale de l’installation

150 W

27 à 33 panneaux

46 m2 à 56 m2

4,05 kWc à 4,95 kWc

300 W

13 à 16 panneaux

22 m2 à 27 m2

3,9 kWc à 4,8 kWc

400 W

10 à 12 panneaux

17 m2 à 20 m2

4 kWc à 4,8 kWc

500 W

8 à 10 panneaux

13,6 m2 à 17 m2

4 kWc à 5 kWc

Calculer la surface avec les dimensions-types d’un panneau

La surface moyenne d’un panneau solaire est en moyenne de 1,7 m2. Il existe des panneaux un peu plus petits, mais ils restent très chers.

Si votre surface de toit est petite, il peut être intéressant de choisir des panneaux plus puissants, afin d’obtenir une puissance plus importante pour votre installation, avec une surface recouverte similaire.

3. Vérifier la surface disponible sur le toit

Un autre élément est important à prendre en compte : l’espace disponible pour accueillir des panneaux solaires sur votre toit. Idéalement, ceux-ci devraient être installés sur un pan orienté vers le sud, et incliné de 30° à 35°.

Vous pouvez commencer par calculer la surface totale de votre toiture. Attention à bien vérifier qu’aucun élément ne projette de l’ombre dessus. Sinon, déduisez cette surface ombragée de votre calcul : des panneaux à l’ombre pourraient nuire à votre production. Enfin, vous devez prévoir des marges de part et d’autre de vos panneaux, d’au moins 20 cm de chaque côté, ainsi qu’en haut et en bas.

Si la surface disponible sur votre toit permet d’accueillir le nombre de panneaux solaires calculés précédemment, c’est parfait. Sinon, il ne vous sera pas possible d’être totalement autonome en électricité. Vous devrez acheter le surplus d’électricité dont vous aurez besoin auprès d’un fournisseur d’énergie.

 

Comment faire si la surface de toit n’est pas suffisante ?

Si, malgré le fait que votre toit ne soit pas assez grand, vous souhaitez produire l’intégralité de vos besoins en électricité, il faudra que vous trouviez d’autres astuces, par exemple :

Il est également possible d’envisager de poser des panneaux solaires plus puissants, qui produisent donc plus d’électricité pour une même surface. Cela peut entraîner des coûts beaucoup plus importants et donc nuire à votre rentabilité. À vous d’évaluer toutes les options possibles.

Avant de vous lancer à corps perdu dans un projet solaire, il est nécessaire de bien dimensionner votre installation, afin d’être capable de produire autant d’électricité que vous le souhaitez. Pour cela, quelques calculs sont indispensables, mais rassurez-vous : si vous vous adressez à un professionnel, celui-ci pourra les effectuer pour vous.

Combien de panneaux solaires faut-il en moyenne pour une maison de 100 m2 ?

Pour une maison de 100 m2 dans laquelle vivent 4 habitants, il faut en général installer une puissance d’environ 3 kWc. Cela équivaut à une dizaine de panneaux, soit 17 m2 de toiture.

Dans quels cas est-il rentable d’opter pour de petits panneaux solaires ?

Si vous n’avez pas beaucoup de place sur votre toit pour installer des panneaux solaires, il peut être rentable pour vous d’installer des panneaux puissants, mais de taille plus petite que la moyenne. Attention : leur prix est plus élevé. Pour que vous puissiez envisager cette option, il est indispensable que votre toit soit bien orienté, bien incliné et ne soit pas à l’ombre. De façon générale, si vous avez la place de poser des panneaux solaires de taille standard, votre installation sera forcément rentable plus rapidement, car vous les paierez moins cher.

Comment dimensionner votre installation solaire si votre toit est à l’ombre ?

Si une partie de votre toit est à l’ombre à certains moments de la journée, il est important d’effectuer vos calculs de surface exploitable sans prendre en compte cette partie ombragée. En effet, il est généralement plus rentable d’installer moins de panneaux qui sont ensoleillés toute la journée que d’en installer sur des parties ombragées. Dans ce cas de figure, la pose de micro-onduleur peut être envisagée afin de ne pas pénaliser l’ensemble de l’installation lorsqu’une partie des panneaux est à l’ombre.