Panneaux photovoltaïques et solaires

Quel chauffage d’appoint choisir avec une installation solaire ?

Mis à jour le

Chauffage d'appoint solaire

En installant un système de chauffage solaire chez vous, vous faites d’importantes économies, et vous utilisez une source d’énergie renouvelable : le soleil. Cependant, ces systèmes solaires sont souvent insuffisants pour couvrir l’intégralité de vos besoins de chauffage. Il est donc essentiel d’ajouter un chauffage d’appoint dans votre logement. Nous allons vous présenter ici les différents types qui existent.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Les chauffages d’appoint au bois

Le bois est apprécié, car c’est une source d’énergie assez écologique, peu coûteuse et locale. Il existe deux types de poêles à bois :

  • Le poêle à bûches. Il peut s’agir de bûches classiques ou de bûches compressées.
  • Le poêle à granulés. Ce sont de petits cylindres de bois compressés. Ce type de chauffage est assez pratique, car il est équipé d’un réservoir automatique.

Un des inconvénients de ce chauffage d’appoint est son prix d’achat assez élevé (entre 3000 € et 7000 €). Celui-ci est cependant compensé par le fait que le combustible est peu cher. On peut également noter que ces appareils ne sont pas déplaçables, ils ne peuvent servir que pour une seule pièce (généralement le salon). Enfin, ils nécessitent de stocker des bûches de bois, un espace adéquat est donc indispensable chez vous.

 

Les chauffages d’appoint électrique

Il s’agit du type de chauffage d’appoint le plus répandu. Ils sont appréciés pour leur petite taille, leur facilité d’installation et leur prix d’achat habituellement moins élevé. Il en existe différents types, nous allons donc en détailler quelques-uns seulement.

  • Le radiateur soufflant électrique. Il produit de la chaleur grâce à une résistance. L’air chaud est ensuite soufflé dans la pièce par le biais d’une ventilation. Il permet de chauffer un espace rapidement, mais il assèche l’air. Vous devez être vigilant en matière de sécurité avec ce type de radiateurs.
  • Le radiateur à bain d’huile. Un fluide caloporteur (l’huile) accumule de la chaleur et la restitue graduellement dans la pièce. La diffusion est donc progressive et très agréable.
  • Le convecteur électrique mobile. Il est équipé d’une résistance qui chauffe l’air ambiant, directement par convection. Il permet une montée en température très rapide de la pièce.

Les modèles électriques sont généralement faciles à installer et ne prennent pas beaucoup d’espace dans votre maison. Ils sont parfaits pour chauffer ponctuellement une pièce. L’inconvénient principal est qu’ils font rapidement grimper votre facture d’électricité, si vous ne possédez pas d’installation solaire en autoconsommation.

 

Les chauffages d’appoint au gaz et au pétrole

Les chauffages aux hydrocarbures fonctionnent à l’aide d’une bouteille de gaz ou de pétrole à brûler. Il en existe différentes sortes (gaz à catalyse, gaz à infrarouge, gaz à brasero, etc.). Ils ne sont pas très chers à l’achat, mais consomment énormément d’énergie pour fonctionner. Votre facture peut donc monter assez rapidement en cas de coup de froid.

Installer un système de chauffage solaire permet de faire d’importantes économies d’énergie et d’utiliser l’énergie solaire pour vous chauffer. Mais souvent, il est nécessaire d’installer une seconde source de chaleur, surtout en hiver. Nous vous avons donc présenté les principaux types de chauffage d’appoint que vous pouvez installer chez vous en plus de votre chauffage solaire. Mesurez bien vos besoins avant de faire l’achat de l’un d’entre eux et n’oubliez pas que l’isolation reste primordiale pour chauffer correctement votre logement.

Quels sont les différents types de chauffages solaires ?

Il existe plusieurs sortes de chauffages solaires : le chauffe-eau solaire individuel (CESI), le système solaire combiné (SSC) ou encore le plancher chauffant solaire. Grâce à des panneaux solaires thermiques dans lesquels se trouvent des capteurs solaires, ils créent de la chaleur, qui est ensuite transportée pour servir d’eau chaude sanitaire (pour le CESI). Ils alimentent ensuite un système de chauffage central dans le cas du SSC et du plancher solaire. Parfois, un ballon tampon de 150 litres permet également de stocker de l’eau chaude.

Un chauffage d’appoint est-il nécessaire avec une installation solaire ?

Si vous habitez dans une région dans laquelle il est nécessaire de se chauffer en hiver, il est fort probable que votre chauffage solaire ne soit pas suffisant pour couvrir 100 % de vos besoins. Faites le calcul en fonction du système que vous avez installé chez vous avant de vous lancer dans l’achat d’un système d’appoint.

Quel est le meilleur chauffage d’appoint ?

Il n’y a pas un système meilleur que tous les autres, tout dépend de vos besoins. Étudiez la taille de votre logement, la nécessité de déplacer ou pas votre système d’appoint, l’espace de stockage que vous avez ou pas, etc. En fonction de votre budget et de vos besoins en chauffage, vous pourrez trouver le système qui vous convient le plus.