Panneaux photovoltaïques et solaires

Prime à l’autoconsommation : conditions, montant, versement

Mis à jour le

Photovoltaïque : une prime pour l’autoconsommation !

Si vous souhaitez installer des panneaux photovoltaïques chez vous et consommer l’énergie que vous produisez, bonne nouvelle : vous aurez peut-être droit à la prime à l’autoconsommation. Conditions d’attribution, montant, modalités de versement : nous répondons à toutes les questions que vous pouvez vous poser la concernant.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Qu’est-ce que la prime à l’autoconsommation ?

Afin de favoriser le fait de consommer sa propre production d’électricité, l’État a mis en place une aide qui s’appelle la prime à l’autoconsommation. Les foyers qui répondent aux conditions d’obtention peuvent alors toucher un revenu supplémentaire en fonction de la puissance de leur installation.

 

Quelles sont les conditions pour y avoir droit ? 

Les conditions permettant de toucher cette aide sont définies dans l’arrêté tarifaire du 6 octobre 2021

Pour résumer, il faut :

  • Installer les panneaux solaires sur une toiture. Les panneaux posés au sol ne sont pas éligibles.
  • Que la puissance totale de l’installation soit inférieure à 100 kWc.
  • Faire poser les panneaux par un installateur qualifié RGE.
  • Choisir l’autoconsommation avec vente du surplus. Cela signifie que vous consommez l’énergie verte que vous produisez, et que vous injectez l’électricité non utilisée dans le réseau. EDF OA vous le rachète.

Notez bien que ni la vente totale ni l’autoconsommation totale ne permettent d’avoir droit à la prime à l’autoconsommation.

 

Quelles sont les démarches à faire pour l’obtenir ?

La demande pour bénéficier de la prime à l’investissement se fait automatiquement lorsque vous déposez votre dossier de raccordement au réseau. C’est également à ce moment-là que le calcul de son montant total est effectué. Plusieurs documents justificatifs doivent être joints à votre demande, par exemple l’autorisation d’urbanisme, le plan de votre projet ou encore des photos de votre terrain. Vous n’avez pas de démarches supplémentaires à effectuer pour en profiter.

 

Quel montant puis-je obtenir et comment est-il calculé ?

Le montant de votre prime est fixé en fonction de la puissance crête totale de votre installation. Il peut être modifié au début de chaque trimestre, en même temps que le tarif réglementé du rachat photovoltaïque. 

Pour le 1er trimestre 2022, soit du 1er février au 30 avril, le montant de la prime à l’autoconsommation est le suivant :

Puissance de l’installation

Montant de la prime à l’autoconsommation

Inférieure ou égale à 3 kWc

380 €/kWc

Entre 3 et 9 kWc

280 €/kWc

Entre 9 et 36 kWc

160 €/kWc

Entre 36 et 100 kWc

80 €/kWc

Le fonctionnement des versements annuels

Le versement de la prime se fait ensuite sur 5 ans, et c’est EDF OA qui se charge d’effectuer son paiement. Chaque année, lorsqu’il règle votre facture liée à la vente de votre surplus, l’organisme ajoute 1/5 du montant total de votre prime. Vous devez donc vous attendre à ne pas recevoir l’intégralité de la somme une seule fois, mais bien en 5 fois, répartie de manière égale. Une fois votre dossier déposé, vous n’avez plus besoin de faire de relance, le paiement se fait automatiquement.

 

Quelles sont les autres aides pour les panneaux solaires ?

Il existe un certain nombre d’aides financières mises en place par l’État ou les territoires afin de vous soutenir dans votre projet solaire :

  • L’Obligation d’Achat EDF. Elle vous permet de vendre votre surplus de production pour un tarif fixé par la loi pendant 20 ans.
  • La TVA réduite à 10 %. Elle est valable si la puissance de votre installation est inférieure ou égale à 3 kWc et si vous faites réaliser les travaux par un professionnel qualifié RGE.
  • L’écoprêt à taux 0. Son montant peut aller de 7 000 € à 30 000 €.
  • MaPrimeRénov ». Elle concerne les personnes qui font poser des panneaux solaires thermiques ou hybrides.
  • Les aides locales. Elles sont attribuées par la commune, le département ou la région. N’hésitez pas à vous renseigner afin de savoir s’il en existe dans votre territoire.

 

Pourquoi se tourner vers l’autoconsommation ? Les avantages

Les avantages de l’autoconsommation sont nombreux, c’est la raison pour laquelle autant de foyers font désormais ce choix.

Tout d’abord, cela vous permet de réduire de façon immédiate et significative vos factures d’énergie. En plus, grâce à votre installation solaire, vous subissez moins l’impact des hausses des prix de l’électricité.

Produire une électricité verte chez soi est également une excellente manière de participer à la transition énergétique. L’impact écologique des panneaux solaires est positif et ils sont recyclables à près de 95 %.  Le solaire fait partie des énergies renouvelables qu’il est important de développer afin de limiter les conséquences du réchauffement climatique.

Enfin, il vous est possible de revendre la production que vous n’utilisez pas à un prix fixé par la loi, et ce pendant 20 ans. C’est ce qu’on appelle l’obligation d’achat EDF. Ce complément de revenu peut vous permettre de rentabiliser votre installation plus rapidement.

La prime à l’autoconsommation est une aide financière mise en place par l’État afin d’encourager les foyers à utiliser l’électricité produite chez eux grâce à des panneaux photovoltaïques. Son montant varie en fonction de la puissance de l’installation et elle est versée sur 5 ans. Se lancer dans un projet solaire requiert un investissement important, cette prime est donc très utile afin de le rentabiliser plus rapidement.

Qui verse la prime à l’autoconsommation ?

C’est EDF OA qui verse cette prime, une fois par an. Elle est ajoutée au montant de votre facture, liée à la vente de votre surplus de production électrique.

À combien s’élève la prime à l’autoconsommation pour une maison de 100 m2 ?

Pour couvrir les besoins d’un foyer de 4 personnes dans une maison de 100 m2, il faut en moyenne une dizaine de panneaux solaires et une puissance de 3 kWc.

3 x 380 = 1140 €.

Pendant 5 ans, vous toucherez donc 228 € en plus des revenus liés à la vente de votre surplus de production électrique. Si vous installez davantage de panneaux solaires, la prime à l’autoconsommation sera supérieure.

À quel tarif EDF rachète-t-il le surplus d’électricité produit par des panneaux solaires ?

Si vous avez une installation solaire en autoconsommation avec revente du surplus, alors EDF OA rachète votre production 0,10 €/kWh si la puissance ne dépasse pas 9 kWc. Entre 9 kWc et 100 kWc, le prix de vente est de 0,06 €/kWc.

Ces articles peuvent vous intéresser...