Panneaux photovoltaïques et solaires

Peut-on ajouter des panneaux solaires à une installation existante ?

Mis à jour le

ENGIE My Power Ajout Panneaux Installation

Lorsqu’on se lance dans un projet solaire, il est important de bien dimensionner son installation, en fonction de ses besoins. Cependant, il n’est pas toujours facile de le faire, et certains événements peuvent modifier la consommation d’électricité d’un foyer. Heureusement, il est possible d’ajouter des panneaux solaires à une installation existante, ou bien d’en créer une seconde sur un même bâtiment. Voici des informations sur le sujet, qui devraient vous permettre de faire le bon choix.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Agrandir une installation solaire avec des panneaux supplémentaires

Pourquoi ajouter des panneaux solaires ?

Plusieurs facteurs peuvent vous amener à vouloir augmenter le nombre de panneaux sur votre toit :

  • Vous êtes en autoconsommation et vos besoins ont évolué. Cela peut être dû à une augmentation du nombre d’habitants vivant sous votre toit par exemple.
  • Vous avez fait l’acquisition de nouveaux équipements et vous souhaitez les faire fonctionner grâce à de l’électricité verte.
  • Vous revendez votre électricité auprès d’EDF OA et vous désirez augmenter les revenus que vous recevez par ce biais.

Les critères à prendre en compte pour cet ajout

Afin que votre installation solaire continue de fonctionner correctement après y avoir raccordé de nouveaux panneaux, vous devez prendre en compte certains détails.

Tout d’abord, essayez d’utiliser le même type de fixations si c’est possible. Si vous souhaitez absolument changer de support, alors il est plus intéressant d’ajouter une installation complète, comme nous allons le voir après.

Il est également préférable, mais pas obligatoire, de choisir des panneaux solaires similaires et de même marque. Si ceux-ci ne sont plus disponibles, alors vous pouvez opter pour des modules de marques différentes, mais qui possèdent les mêmes caractéristiques électriques.

Enfin, si vous montez vos panneaux en parallèle, vous pouvez choisir des panneaux avec une puissance différente, mais une tension similaire. Ainsi, la puissance globale de l’installation sera égale à la somme de la puissance de chaque panneau.

 

Ajouter une seconde installation photovoltaïque

La deuxième option qui s’offre à vous est de créer une deuxième installation solaire au lieu d’ajouter des panneaux à la première. Voici la différence entre les deux, dans quel cas il est plus intéressant de choisir de créer une deuxième installation.

Qu’est-ce qui définit qu’il s’agit d’une deuxième installation et pas d’une extension ?

Si vous décidez d’avoir une installation solaire, indépendante de votre première, avec son propre onduleur et sa propre puissance nominale, alors vous êtes dans le cas d’une seconde installation photovoltaïque. Les deux installations doivent être distantes de moins de 100 m, sauf si les bâtiments sur lesquelles elles sont implantées appartiennent à deux propriétaires différents. Il est donc possible d’avoir une installation sur le toit de votre logement principal et une sur une dépendance par exemple.

Si vous modifiez la puissance nominale de votre installation, on considère également qu’il s’agit d’une nouvelle.

Pourquoi opter pour une deuxième installation plutôt qu’une extension ?

Choisir de créer une deuxième installation solaire plutôt que d’étendre votre première peut avoir certains avantages.

Tout d’abord, cela vous permet de faire un choix différent de celui de votre première installation en ce qui concerne l’utilisation de votre production d’électricité, à savoir la revente totale, l’autoconsommation totale ou l’autoconsommation avec revente du surplus.

Si, pour votre première installation solaire, vous aviez choisi de vendre l’intégralité de votre production, et que vous désirez désormais utiliser l’électricité produite sur votre deuxième installation pour vos besoins personnels, c’est possible. Ce n’est pas le cas des extensions, pour lesquelles le contrat reste identique. Il faut savoir que même s’il est en théorie autorisé de modifier un contrat de revente totale pour le transformer en autoconsommation avec revente de surplus, l’opération n’est pas rentable du tout.

De la même manière, une seconde installation peut vous donner droit à certaines aides financières, sous certaines conditions précises que nous détaillerons juste après. Pour les extensions, ce n’est pas possible. La prime à l’autoconsommation n’est par exemple pas applicable pour elles.

Une loi encadre les secondes installations

Afin d’éviter les abus concernant les aides accordées au photovoltaïque, une loi encadre la démarche.

Si votre première installation a plus de 18 mois, alors, il n’y a pas de règle spécifique. En revanche, si elle a moins de 18 mois, alors on additionne les puissances nominales des deux installations.

  • Si la somme est supérieure à 9 kWc, vous ne pouvez pas bénéficier de tarifs d’achats ou de prime.
  • Si la somme se situe entre 3 kWc et 9 kWc, alors le tarif de rachat de la nouvelle installation est de 85 % du tarif en vigueur pour la vente totale et 75 % du montant des primes en vigueur. Pour le surplus, il n’y a pas de modification.
  • Si la somme est inférieure à 3 kWc, il n’y a pas de changement non plus.

Si vous souhaitez augmenter la capacité de production d’électricité verte chez vous, c’est donc possible, même si votre installation solaire a déjà été posée. Pour cela, vous pouvez soit ajouter des panneaux solaires à une installation existante, soit en créer une nouvelle. Si vous n’arrivez pas à vous décider et à calculer ce qui serait le plus rentable pour vous, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel du secteur. Enfin, n’oubliez pas qu’il est important d’avoir une consommation d’électricité raisonnable, même si celle-ci est moins polluante que les énergies fossiles. Enfin, un dernier conseil : au moment d’installer des panneaux photovoltaïques chez vous, essayez de penser à long terme et d’anticiper au maximum vos besoins futurs. Si vous envisagez l’achat d’une voiture électrique, l’installation d’une climatisation ou encore d’une pompe à chaleur, prenez-le en compte dans votre calcul. Il est en effet plus simple et plus économique d’installer directement la puissance qui vous convient que d’ajouter des panneaux solaires par la suite.

Est-il préférable de changer d’onduleur ou d’en ajouter un ?

En ajoutant des panneaux solaires, il est possible que la capacité de votre onduleur ne soit plus suffisante. Dans ce cas, vous pouvez soit le changer pour un plus puissant, soit en raccorder un deuxième. Si tous les panneaux ont les mêmes caractéristiques, vous pouvez opter pour un onduleur plus puissant. S’ils diffèrent, préférez un second onduleur.

En cas d'ajout de panneaux, faut-il refaire une demande de raccordement Enedis ?

Oui, si vous augmentez la puissance de vos panneaux, vous devez déposer une nouvelle demande auprès d’Enedis. Votre contrat d’achat sera édité en fonction des tarifs en vigueur.

Est-il rentable d’ajouter des panneaux solaires à une installation existante ?

Vous devez absolument calculer la rentabilité de votre projet d’extension avant de vous lancer. En effet, une installation mal dimensionnée peut mettre beaucoup de temps à se révéler rentable. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert afin qu’il puisse vous aiguiller en fonction de votre logement et de votre consommation.