Panneaux photovoltaïques et solaires

Panneau solaire 250 W, est-ce le bon choix pour moi ?

Mis à jour le

panneaux photovoltaiques

Passer à l’énergie solaire, c’est bien. Choisir le bon panneau photovoltaïque, c’est mieux ! Un panneau de 250 W est-il suffisant ou trop important ? On vous aide à vous y retrouver entre votre consommation en kWh, la puissance nominale des panneaux solaires, l’ensoleillement de votre région…

À moins d’être féru de maths et de réussir vous-même à calculer vos besoins entre kWh, kWc, facteur d’ensoleillement… le plus sûr reste de contacter un installateur certifié.

Installer des panneaux solaires
d'économies sur votre facture d'électricité
Jusqu'à 750€TTC (1)

Panneau solaire 250 W : est-ce suffisant pour ma consommation ?

Si vous souhaitez utiliser le photovoltaïque en autoconsommation (donc pour combler vos propres besoins en électricité), commencez par déterminer votre consommation quotidienne. Cela va dépendre principalement des équipements électriques que vous avez (TV, électroménager, éclairage, etc.).

Pour évaluer votre consommation, 2 options s’offrent à vous :

Consommation de 250 Wh donc module photovoltaïque de 250 W ? FAUX !

Lorsque vous achetez un panneau solaire, la puissance indiquée correspond à sa puissance nominale exprimée en Wc (watt-crête). Donc un panneau de 250 W, est plus exactement un panneau 250 Wc  Le watt-crête est l'unité de puissance de production d'un panneau photovoltaïque. Un panneau de 250 Watt-crête produira 250 Watt heure en conditions idéales (température de 25°C) et pour  un ensoleillement de 1 Kw/m² (ensoleillement à midi avec un rayonnement perpendiculaire au panneau)

Autrement dit, c’est la puissance maximale que pourrait avoir votre panneau. Ce n’est donc pas sa puissance réelle. Vous vous en doutez, la puissance réelle est en général inférieure à la puissance crête.

Les kWh par kWc dans votre région

Le rapport kWh/kWc n’a pas la même valeur selon votre région : par exemple, dans le Sud, votre installation de 250 Wc produira plus d’électricité que la même installation dans le Nord de la France.

Pour être sûr de la bonne puissance : contactez un installateur !

À moins d’être féru de maths et de réussir vous-même à calculer vos besoins entre kWh, kWc, facteur d’ensoleillement… le plus sûr reste de contacter un installateur certifié QualiPV et RGE ou un de nos conseillers ENGIE au 09 69 399 993(2) il vous proposera la solution adaptée à vos besoins !

Simulez vos économies solaires

(1)Le calcul des économies est réalisé à partir de données de production issues du site PVGis (prenant en compte l’inclinaison et l’orientation du toit), de données de consommation estimées grâce à la date de construction du logement et le nombre d’occupants (références obtenues avec le rapport RAGE 2014, ADEME) et d’un taux d’autoconsommation fixé à 90%.

Le montant en euros est calculé en multipliant les kWh autoconsommés (production solaire multipliée par le taux d’autoconsommation) avec un prix du kWh fixé à 0,1916€ pour les 10 prochaines années. Ce prix est défini sur base du tarif réglementé Heures Pleines 9kVA applicable au 1er août 2019 sur lequel est appliqué une augmentation de 2,5% par an sur les 10 prochaines années. Informations données à titre indicatif, qui ne tiennent pas compte des habitudes de consommation, du contrat d’énergie souscrit et de l’éventuelle revente sur le réseau.

Exemple pour 750€ d’économies / an : maison située à Nice (06), orientée plein sud, inclinaison du toit 35° par rapport à l’horizontal, logement construit avant 1948, surface de 100 m², chauffage et eau chaude sanitaire fonctionnant à l’électricité, composé de 4 personnes et puissance installée de 3.0kWc.

(2) Du lundi au vendredi de 09h à 20h et le samedi de 09h à 13h (appel non surtaxé).

Ademe 2016 – Produire de l’électricité grâce à l’énergie solaire.