Panneaux photovoltaïques et solaires

L'origine de l'énergie solaire

Mis à jour le

L'origine de l'énergie solaire

Énergie renouvelable par excellence, le photovoltaïque puise son origine dans l’énergie solaire. Car cette boule de feu qui brille au-dessus de nos têtes affiche des records de température. Mais rien ne serait possible sans un élément présent en abondance dans la nature, le silicium.


Le soleil, une fabuleuse source d’énergie durable

15 millions de degrés. C’est la température au cœur du soleil, étoile qui brille à plus de 150 millions de kilomètres de la Terre pour encore 4 à 5 milliards d’années. Autant de chiffres impressionnants, à l’image de son activité. En effet, il transforme ses atomes d’hydrogène en atomes d’hélium, ce qui a pour conséquence de libérer de l’énergie en quantité extraordinaire. L’énergie du soleil est donc abondante dans le monde entier et ne produit pas de gaz à effet de serre. Cela en fait une énergie renouvelable particulièrement prisée.

 

Un physicien français à l’origine de l'énergie solaire

C’est pourquoi le gouvernement français a lancé le 28 juin 2018 le plan Place au soleil. Ce dernier vise une montée à 32 % de la part des énergies renouvelables dans notre consommation d’ici 2030. Mais au fait, qui est à l’origine du photovoltaïque ? C’est le physicien français Edmond Becquerel qui, le premier, découvre en 1839 que l’énergie solaire peut être transformée en électricité, et ce, grâce à des matériaux semi-conducteurs : le photovoltaïque était né.

Installer des panneaux solaires
d'économies sur votre facture d'électricité
Jusqu'à 750€TTC (1)

 

Comment produire de l’énergie à partir du soleil ?

Une fois la lumière émise par le soleil et captée par des matériaux semi-conducteurs, des panneaux solaires, il est possible de transformer ce rayonnement en électricité. Un panneau photovoltaïque est composé de milliers de cellules. Comme une pile avec ses extrémités plus et moins, chaque cellule d’un panneau possède une couche de silicium chargée négativement et une autre chargée positivement. Plus précisément, la première couche est enrichie en phosphore ; la seconde en bore. Les deux sont reliées par un fil conducteur. Quand un rayon solaire traverse ces deux couches de silicium, leurs électrons produisent de l’électricité. Reste ensuite à l’exploiter. Aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies, le silicium n’est plus la seule option. De nouveaux panneaux solaires, composés de tellure de cadmium (CdTe) ou du diséléniure de cuivre indium, ont fait leur apparition.

 

Installation photovoltaïque : panneaux solaires, ondulateur et compteur

Que vous observiez un champ de panneaux photovoltaïques ou la toiture de votre voisin équipée de deux panneaux solaires, vous retrouverez toujours les mêmes éléments dans ces installations :

  • les panneaux solaires pour convertir la lumière en tension électrique continue ;
  • un ondulateur pour transformer l’électricité obtenue en courant dit alternatif, le seul qui soit compatible avec le réseau actuel;
  • un compteur pour mesurer la quantité de courant à injecter dans le réseau.
  •  

Panneaux solaires : à qui le tour ?

Finalement, cette technique qui permet de transformer les rayons du soleil en électricité est assez simple à mettre en œuvre, optimise votre consommation d’électricité et votre budget énergie, tout en préservant l’environnement. En outre, vous pouvez bénéficier d’aides importantes pour l’installation de panneaux photovoltaïques. Revendre ou consommer l’électricité que vous aurez produite, à vous de choisir ensuite… Aujourd’hui, le photovoltaïque est accessible pour tous les porpriétaires de maisons en France. Et d’ailleurs, avec My Power, ENGIE vous accompagne pour mettre en place l’installation solaire la plus adaptée à vos besoins.

Dites « J’agis avec ENGIE » !(2)

«ENGIE vous aide à agir pour améliorer votre quotidien et pour limiter votre impact sur l’environnement. Retrouvez sur notre site de nouveaux conseils et des éco-gestes» 

J'agis avec ENGIE

(1)Le calcul des économies est réalisé à partir de données de production issues du site PVGis (prenant en compte l’inclinaison et l’orientation du toit), de données de consommation estimées grâce à la date de construction du logement et le nombre d’occupants (références obtenues avec le rapport RAGE 2014, ADEME) et d’un taux d’autoconsommation fixé à 90%.

Le montant en euros est calculé en multipliant les kWh autoconsommés (production solaire multipliée par le taux d’autoconsommation) avec un prix du kWh fixé à 0,1916€ pour les 10 prochaines années. Ce prix est défini sur base du tarif réglementé Heures Pleines 9kVA applicable au 1er août 2019 sur lequel est appliqué une augmentation de 2,5% par an sur les 10 prochaines années. Informations données à titre indicatif, qui ne tiennent pas compte des habitudes de consommation, du contrat d’énergie souscrit et de l’éventuelle revente sur le réseau.

Exemple pour 750€ d’économies / an : maison située à Nice (06), orientée plein sud, inclinaison du toit 35° par rapport à l’horizontal, logement construit avant 1948, surface de 100 m², chauffage et eau chaude sanitaire fonctionnant à l’électricité, composé de 4 personnes et puissance installée de 3.0kWc.

(2)J’agis avec ENGIE :

1er fournisseur d’électricité verte : Pour les particuliers (sites résidentiels) en offres à prix de marché d’électricité verte en France métropolitaine, hors Corse (novembre 2017).

1er fournisseur de gaz naturel en France : Pour les particuliers (sites résidentiels) en offres de gaz naturel à prix de marché en France métropolitaine hors Corse, au 31/12/2017. Observatoire de la Commission de régulation de l’énergie 4eme trimestre 2017.

Electricité verte : Pour tout nouveau contrat d’électricité souscrit par un client particulier, ENGIE achète l’équivalent de la quantité d’électricité consommée par le client en Garantie(s) d'Origine émise(s) par des producteurs d'énergie renouvelable. Une Garantie d'Origine certifie que de l’électricité a été produite à partir d'une source d'énergie renouvelable et injectée sur le réseau électrique.