(1)Le calcul des économies est réalisé à partir de données de production issues du site PVGis (prenant en compte l’inclinaison et l’orientation du toit), de données de consommation estimées grâce à la date de construction du logement et le nombre d’occupants (références obtenues avec le rapport RAGE 2014, ADEME) et d’un taux d’autoconsommation fixé à 90%.

Le montant en euros est calculé en multipliant les kWh autoconsommés (production solaire multipliée par le taux d’autoconsommation) avec un prix du kWh fixé à 0,1916€ pour les 10 prochaines années. Ce prix est défini sur base du tarif réglementé Heures Pleines 9kVA applicable au 1er août 2019 sur lequel est appliqué une augmentation de 2,5% par an sur les 10 prochaines années. Informations données à titre indicatif, qui ne tiennent pas compte des habitudes de consommation, du contrat d’énergie souscrit et de l’éventuelle revente sur le réseau.

Exemple pour 750€ d’économies / an : maison située à Nice (06), orientée plein sud, inclinaison du toit 35° par rapport à l’horizontal, logement construit avant 1948, surface de 100 m², chauffage et eau chaude sanitaire fonctionnant à l’électricité, composé de 4 personnes et puissance installée de 3.0kWc.

(2) Petits boîtiers qui convertissent le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif utilisé par nos appareils électriques.

(3) Guide de l’Ademe « Produire de l’électricité grâce à l’énergie solaire » - Janvier 2015

Panneaux photovoltaïques et solaires

Installer des panneaux solaires, mode d’emploi

Mis à jour le

Installer des panneaux solaires

Solaire thermique, panneaux photovoltaïques, autoconsommation, onduleurs(1)… L’énergie solaire reste un peu obscure à vos yeux ? Pourtant, faire installer des panneaux solaires sur son toit peut être une façon simple et rentable de produire sa propre énergie verte. Suivez le guide.

 

Le budget pour une installation de panneaux solaires peut varier en fonction de sa taille et du choix des matériaux.

Installer des panneaux solaires
d'économies sur votre facture d'électricité
Jusqu'à 750€TTC (1)

Solaire photoltaïque et thermique : quelle différence ?

Pour commencer à y voir plus clair sur les panneaux solaires, il est important de différencier :

Le solaire thermique qui capte l’énergie du soleil pour chauffer l’eau de votre maison.

Le solaire photovoltaïque qui permet de produire de l’électricité.

Cet article est consacré à l’utilisation du solaire photovoltaïque.

 

Autoconsommer ou vendre ma production solaire ?

Que faire de l’énergie produite par vos panneaux photovoltaïques ? Deux options se présentent à vous :

soit vous vous en servez en autoconsommation, c’est-à-dire que vous l’utilisez pour répondre aux besoins en énergie de votre propre logement (il fait jour et il y a du soleil, ça fonctionne ; il fait nuit, vous utilisez l’électricité du réseau) ;

soit vous vendez tout ou partie de votre production à une compagnie d’électricité, principalement à EDF qui a obligation de l’acheter, mais vous pouvez également la revendre à un concurrent s’il est mentionné à l’article 23 de la loi n°46-628 du 8 avril 1946.

 

Une installation simple avec quelques règles à suivre

photovoltaique

Pour installer vos panneaux solaires, les critères à prendre en compte sont les suivants :

vos besoins en termes de consommation si vous choisissez l’autoconsommation photovoltaïque;

la surface que vous pouvez y consacrer ;

votre zone d’ensoleillement (les panneaux solaires peuvent être installés partout en France mais la production reste maximale dans les régions les plus ensoleillées) ;

une inclinaison du toit de 30° et une orientation sud ;

l’absence d’ombres portées.



Dans tous les cas, pour l’installation, il est recommandé de faire appel à des professionnels respectant la charte QualiPV. Ces derniers pourront notamment vous aiguiller sur le choix des capteurs adaptés à votre projet (matériau, dimensions…).

Chez ENGIE, nous vous proposons également des solutions clés en main pour vous accompagner et ce, que vous souhaitiez autoconsommer ou vendre votre énergie solaire.

Enfin, pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de nos conseillers en économies d’énergie au 09 69 32 34 35, du lundi au vendredi de 8h15 à 20h.

Les demandes administratives à effectuer

Vous souhaitez installer des panneaux solaires sur un bâtiment existant ? Retrouvez les différentes démarches à effectuer dans le guide de l’Ademe « Produire de l’électricité grâce à l’énergie solaire » (p.11-12).

 

Mais tout ça, combien ça coûte ?

Le budget pour une installation de panneaux solaires photovoltaïques peut varier en fonction de sa taille et du choix des matériaux. Sachez qu’il faut également prendre en compte :
  • le coût d’installation d’un générateur photovoltaïque (panneaux et onduleur) et de son raccordement (entre 3 000 et 4 000 €/kWh s’il est intégré au bâti) ;
  • les coûts de fonctionnement annuels (65 € en moyenne) ;
  • le coût du changement de l’onduleur : en général, ce dernier doit être remplacé tous les 10 ans (entre 1 000 et 2 000 €).

Découvrez l'offre My Power by ENGIE

(1)Le calcul des économies est réalisé à partir de données de production issues du site PVGis (prenant en compte l’inclinaison et l’orientation du toit), de données de consommation estimées grâce à la date de construction du logement et le nombre d’occupants (références obtenues avec le rapport RAGE 2014, ADEME) et d’un taux d’autoconsommation fixé à 90%.

Le montant en euros est calculé en multipliant les kWh autoconsommés (production solaire multipliée par le taux d’autoconsommation) avec un prix du kWh fixé à 0,1916€ pour les 10 prochaines années. Ce prix est défini sur base du tarif réglementé Heures Pleines 9kVA applicable au 1er août 2019 sur lequel est appliqué une augmentation de 2,5% par an sur les 10 prochaines années. Informations données à titre indicatif, qui ne tiennent pas compte des habitudes de consommation, du contrat d’énergie souscrit et de l’éventuelle revente sur le réseau.

Exemple pour 750€ d’économies / an : maison située à Nice (06), orientée plein sud, inclinaison du toit 35° par rapport à l’horizontal, logement construit avant 1948, surface de 100 m², chauffage et eau chaude sanitaire fonctionnant à l’électricité, composé de 4 personnes et puissance installée de 3.0kWc.