Economisez jusqu'à 1000€ TTC par an sur votre facture d'électricité (1)

Appeler un conseiller
Appeler un conseiller 0800940180 (Appel gratuit)
Panneaux photovoltaïques et solaires

Onduleur solaire : le guide complet pour tout savoir

Mis à jour le

onduleur solaire

Vous souhaitez produire votre propre énergie solaire ? Outre les panneaux photovoltaïques, un autre élément est indispensable à votre installation solaire : l’onduleur solaire. Le rôle de celui-ci est de convertir le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif, utilisable pour nos appareils domestiques. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les différents types d’onduleurs qui existent ? Comment le choisir, l’installer et l’entretenir ? Découvrez les réponses à toutes ces questions.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Qu'est-ce qu'un onduleur solaire ?

Un onduleur solaire, aussi appelé régulateur ou convertisseur solaire, transforme le courant électrique continu produit par les panneaux solaires en courant alternatif pour permettre à l’électricité de circuler et d’être consommée par les différents appareils que vous utilisez au quotidien, mais aussi pour l’éclairage ou le chauffage. Il fait partie de votre installation de production d’énergie solaire en autoconsommation.

Bien choisir son onduleur solaire est essentiel, car il a un impact sur la production d’électricité des panneaux solaires et leur performance. Que vous optiez pour une installation connectée au réseau ou pour un système hors réseau et complètement indépendant, l’onduleur solaire est indispensable pour convertir l’énergie solaire produite par les panneaux solaires, et ainsi l’utiliser au quotidien. Il prend la forme d’un boîtier métallique de différentes tailles selon le type d’onduleur, dans lequel on retrouve différents composants électroniques avec une grille et un ventilateur pour éviter la surchauffe.

 

Comment fonctionne-t-il ?

L’onduleur solaire fonctionne de manière permanente une fois qu’il a été installé et programmé. Il fait partie de l’installation en complément des panneaux solaire et permet d’intégrer des batteries de stockage de votre production électrique.

L’onduleur a pour but d’optimiser la production d’électricité d’un panneau solaire. Pour cela, il analyse en permanence le courant continu émis par les panneaux photovoltaïques, car celui-ci change continuellement en fonction de différents facteurs, comme l’ensoleillement par exemple. Il convertit cette énergie puis la transforme en courant domestique afin d’alimenter le réseau et les appareils électriques.

Il est également équipé d’un microprocesseur qui permet de s’assurer que le courant électrique produit respecte bien les normes imposées par le gestionnaire du réseau. En France, les onduleurs solaires produisent un courant de 220 V, car il s’agit du voltage de la grande majorité des appareils électriques. Il émet peu de bruit et son champ électromagnétique est très faible, il est inférieur à celui d’une plaque à induction par exemple.

Quels sont les différents types d’onduleurs pour panneaux solaires ?

Le micro-onduleur

Aussi appelé onduleur module, il s’agit de l’onduleur solaire qui est le plus souvent mis en place et utilisé pour les logements particuliers. De petite taille, il s’installe directement derrière chaque panneau solaire pour transformer l’électricité continue en courant alternatif. Chaque panneau a donc son propre onduleur et est indépendant, ce qui permet une production optimale même en cas de panne, et par conséquent une plus grande évolutivité du parc solaire. La contrepartie : le SAV est plus onéreux car cela nécessite de monter sur le toit pour intervenir.

L’onduleur de chaîne

Ce type d’onduleur solaire recueille et transforme l’électricité fournie par plusieurs panneaux solaires en même temps. Plus puissant, il permet de n’avoir qu’un seul onduleur qui gère plusieurs panneaux photovoltaïques, ce qui simplifie l’installation et l’entretien.

L’onduleur central

Comme l’onduleur de chaîne, il se branche au bout d’une série de panneaux photovoltaïques. Il est cependant plus imposant et peut gérer plusieurs chaînes de panneaux. On privilégie son installation lorsque le parc de panneaux solaires commence à être important. Il prend la forme d’une armoire installée au sol. Il est particulièrement adapté pour les locaux professionnels et industriels.

L’onduleur à batterie

Certains modèles d’onduleur solaire intègrent une batterie de stockage. Ils gardent l’excédent d’électricité pour l’utiliser lorsque ce sera nécessaire.

L’onduleur string

Ce type d’onduleur est très adapté aux installations qui présentent différentes inclinaisons et/ou différentes orientations. Dans cette configuration, il est préférable d’utiliser un onduleur string, qui assure un champ de modules ayant la même orientation. Si votre habitation est orientée Est-Ouest par exemple, vous pouvez installer un onduleur string par côté. Ainsi, l’un assure la production d’électricité le matin, l’autre l’après-midi et le soir.

Les onduleurs strings peuvent également remplacer un appareil en cas de panne. Ainsi, ils prennent le relais le temps de corriger le problème, ce qui peut être très pratique.

L’onduleur hybride

La dernière génération d’onduleur, appelée « hybride », est intelligente. Selon le paramétrage, il est capable de déterminer lui-même si l’électricité produite doit être utilisée immédiatement, stockée dans une batterie, ou injectée dans le réseau. Le boîtier peut être connecté au groupe électrogène afin d’assurer une alimentation de secours en cas de coupure de courant.

De la même façon, l’onduleur hybride est capable de gérer les différentes sources d’énergie afin de déterminer quel type d’électricité utiliser à quel moment. Il est donc capable de choisir lui-même entre utiliser le réseau public de distribution d’électricité, la consommation directe de la production provenant des panneaux solaires ou bien l’électricité stockée dans des batteries.

Les onduleurs solaires hybrides sont très intéressants à mettre en place, car ils permettent de gérer le plus intelligemment possible la production et la consommation. Il est alors plus facile de rentabiliser son installation solaire.

 

Les avantages de l’onduleur solaire

Lors de l’installation d’un panneau solaire, l’onduleur apporte plusieurs avantages :

  • Il adapte en permanence la tension de sortie du panneau photovoltaïque pour optimiser la production d’énergie, et ainsi limiter les pertes et faire des économies.
  • L’onduleur solaire peut être équipé d’une ou plusieurs batteries pour stocker l’électricité et l’utiliser plus tard, ce qui est très utile en hiver ou dans une zone ombragée.
  • Il peut permettre d’économiser de l’énergie grâce à un mode « Stand-by » avec lequel il envoie des signaux toutes les deux secondes pour détecter la présence d’un consommateur.
  • Il est autonome et nécessite peu d’entretien.
  • Il existe différents types d’onduleurs solaires, pour s’adapter à tous les besoins et aux différentes contraintes.
  • Il assure une certaine sécurité, car il s’arrête automatiquement lors d’une surcharge ou d’un court-circuit grâce à la « protection de découplage » qui est obligatoire sur ce type d’équipement afin de respecter la norme DIN VDE 0126-1-1/A1.

 

Comment bien choisir un onduleur et quels sont les prix ?

Vous devez choisir un onduleur selon plusieurs critères, qui auront un impact sur son prix :

  • Son type. Il faut opter pour un type d’onduleur correspondant à votre projet, un micro-onduleur sera par exemple plus adapté en cas d’ombre portée, car il permet d’optimiser la production de chaque panneau solaire.
  • Sa puissance nominale. Elle est exprimée en Voltampère (VA) ou en Watt (W). En pratique, il s’agit de la puissance maximale que l’onduleur peut délivrer de manière constante. Pour définir la puissance nominale dont vous avez besoin, vous devez connaître la puissance totale des panneaux solaires installés. Il faut noter que la capacité de surcharge d’un onduleur, c’est-à-dire sa capacité à supporter un fort courant d’appel pendant une période courte, est en général 1,5 fois plus élevée que sa puissance nominale.
  • Son rendement. Il est exprimé en pourcentage et désigne la quantité de courant continu transformé en courant alternatif. Plus le rendement est élevé, plus l’onduleur solaire sera efficace et moins il y aura de perte d’énergie entre le panneau solaire et le réseau domestique. Certains onduleurs solaires ont un rendement supérieur à 95 %.
  • La marque. Il existe plusieurs marques et différents modèles sur le marché.

Le prix d’un bon onduleur solaire se situe généralement entre 500 € et 2 000 €(1) selon les tarifs que l’on retrouve sur les sites des professionnels. Il est possible de l’acheter seul ou avec toute l’installation solaire. Un onduleur solaire est généralement garanti pendant 5 ans. Il est conseillé de le changer tous les 15 ans environ pour une efficacité optimale.

 

Comment installer un onduleur solaire ?

L’onduleur pour panneau solaire est posé sur un support vertical, contre un mur par exemple, en même temps que l’installation des panneaux solaires. Il faut choisir son emplacement avec soin, selon plusieurs critères :

  • Il doit être proche des panneaux solaires, à moins de 10 mètres, pour éviter la déperdition d’énergie et avoir une efficacité optimale.
  • L’idéal est de le placer dans un endroit frais et propre avec peu d’ensoleillement et d’humidité afin d’augmenter sa durée de vie, car comme pour tous les composants électroniques, le soleil et la pluie accélèrent l’usure.
  • L’onduleur solaire doit être facile d’accès pour faciliter son entretien.
  • Si certains modèles savent se faire discrets, l’esthétisme rentre aussi en compte quand il s’agit de choisir un emplacement.

Changer un onduleur : mode d’emploi

L’onduleur a une durée de vie bien moins longue que celle des panneaux solaires. Il vous sera donc nécessaire de le changer plusieurs fois. Voici quelques conseils pour le faire.

Vaut-il mieux le réparer ou le changer ?

Tout d’abord, si votre onduleur tombe en panne, vous devez choisir entre le réparer ou le remplacer.

Pour répondre à cette question, il est nécessaire d’identifier l’origine de la panne, afin de pouvoir estimer la possibilité d’une réparation et son coût. Vous pouvez pour cela téléphoner à un technicien, qui vous proposera de réaliser quelques tests. Si ceux-ci ne sont pas suffisants pour trouver d’où provient la panne, il pourra se déplacer. En fonction de la nature du problème lié à votre onduleur, la réparation peut être envisagée ou non. La remise d’un devis vous permet d’en mesurer le montant.

Si votre onduleur a plus de 10 ans, le réparer peut s’avérer être une opération peu rentable, car il sera certainement nécessaire de le changer assez rapidement. En revanche, s’il a moins de 5 ans et que le montant de la réparation n’est pas trop élevé, il est préférable de choisir cette option. En plus d’être économique, c’est une meilleure solution pour l’environnement.

Enfin, n’oubliez pas de vérifier si votre onduleur est toujours sous garantie. La plupart du temps, celle-ci dure 5 ans, mais elle peut monter à 10 ans pour certains installateurs. En fonction de la nature de la panne, la garantie pourrait couvrir le montant des réparations à effectuer.

Peut-on changer un onduleur soi-même ?

Pour changer un onduleur, il est conseillé de faire appel à un technicien, et plus particulièrement à une entreprise qui propose un service de dépannage. Vérifiez que les professionnels qui y travaillent ont bien la qualification RGE QualiPV.

En effet, l’onduleur est composé d’éléments électriques, et il n’est pas anodin d’y toucher. Si vous n’avez pas les connaissances nécessaires, il peut être très risqué de tenter de le changer vous-même. Les entreprises spécialisées prennent toutes les précautions requises en termes de sécurité pour vous protéger et protéger votre habitation : faites appel à l’une d’entre elles.  

Comment changer un onduleur ?

Si votre onduleur n’est pas réparable ou si vous choisissez de le remplacer, vous devez donc faire appel à une entreprise spécialisée ou à un technicien.

Il vous faut ensuite choisir le modèle d’onduleur pour faire le remplacement. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre le même, mais ce n’est pas obligatoire. L’important est d’en choisir un qui est correctement dimensionné pour votre installation. Il doit notamment être assez puissant pour pouvoir faire fonctionner vos appareils électriques. Sa capacité de surcharge doit également être en adéquation avec vos habitudes de consommation. Il s’agit de sa faculté à convertir un courant plus élevé en cas de besoin (si vous faites fonctionner la machine à laver par exemple).

Une fois que vous avez choisi l’installateur et votre modèle, il ne vous reste plus qu’à prendre un rendez-vous.

L’onduleur solaire est un élément essentiel de votre installation photovoltaïque. Différents types existent, mais ils permettent tous de transformer le courant continu en courant alternatif. Choisissez-le en fonction de vos besoins et entretenez-le convenablement afin de le conserver le plus longtemps possible !

Quelle est la durée de vie d’un onduleur solaire ?

La durée de vie moyenne d’un onduleur solaire est d’environ 10 ans, et une vingtaine d’années pour les micro-onduleurs. Plus vous l’entretenez, plus il peut durer dans le temps.

Utilise-t-on du courant alternatif ou continu au quotidien ?

Les panneaux solaires ne produisent que du courant continu, tout comme les piles et les batteries qui alimentent de nombreux appareils comme une lampe de poche ou un téléphone portable. Le courant alternatif est celui utilisé par le réseau domestique, qui alimente tous les appareils branchés sur une prise électrique dans votre logement, dans un local commercial ou dans les bureaux, comme un réfrigérateur, un four ou encore une chaîne stéréo. C’est pourquoi installer un onduleur en même temps que ses panneaux solaires est indispensable pour pouvoir utiliser l’électricité produite au quotidien.

Comment bien entretenir un onduleur solaire ?

Il demande cependant un entretien régulier, même si celui-ci ne nécessite pas beaucoup de temps. La poussière et les intempéries, s’il est placé à l’extérieur, mais aussi la présence de nuisibles peuvent en effet l’abîmer sur le long terme. Il faut donc régulièrement le nettoyer pour enlever toutes les saletés. Il est également conseillé de remplacer les pièces dès les premiers signes d’usure pour prévenir les pannes.