Panneaux photovoltaïques et solaires

Quel est le prix d’un chauffe-eau solaire ? Les coûts détaillés

Mis à jour le

Financer l’installation de son chauffage solaire

Le prix d’un chauffe-eau varie entre 1 500 € et 9 000 €. Un grand nombre de facteurs peuvent expliquer cela : nous allons les voir en détail.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE MY Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Prix moyen d’un chauffe-eau solaire

Les facteurs qui influent sur le prix

Si le prix d’un chauffe-eau solaire peut varier entre 1 500 € et 9 000 €, c’est parce qu’un nombre important de facteurs influent sur celui-ci.

Tout d’abord, il existe différents types de chauffe-eau : monobloc, thermosiphon, ou encore à circulation forcée. Ils peuvent être individuels (CESI) ou combinés (SSC). Il est également possible de coupler des panneaux solaires à un ballon thermodynamique.

La taille du ballon que vous choisissez a aussi un impact sur le prix du chauffe-eau. De manière générale, plus celui-ci est grand, plus le prix est élevé.

Enfin, le taux d’ensoleillement de la région dans laquelle vous habitez a également une influence. En effet, plus celui-ci est important et moins vous avez besoin de capteurs. Cela réduit donc le coût global de l’installation. Dans les régions peu ensoleillées, il est tout à fait envisageable d’installer un chauffe-eau solaire, mais il vous faut prévoir plus de m2 de capteurs afin de chauffer votre eau.

Prix selon le type de chauffe-eau

Le chauffe-eau monobloc

Il s’agit d’un des modèles les plus abordables. En effet, il vient en complément d’un système de production d’eau chaude classique. Il permet de récupérer l’énergie thermique du soleil par le biais de panneaux solaires thermiques. Le fluide caloporteur permet de la transporter jusqu’au ballon, dans laquelle il réchauffe l’eau. Il coûte entre 1 500 € et 4 000 € en moyenne.

Le chauffe-eau thermosiphon

Le fonctionnement de ce système est très similaire à celui du monobloc, mais il sépare les capteurs et le ballon d’eau chaude. Pour fonctionner, le ballon doit être situé plus haut que les capteurs. Cela permet de créer un processus de thermosiphon, qui amène la chaleur vers le ballon grâce à l’élévation naturelle d’un fluide caloporteur.

Ce type de chauffe-eau n’est pas électrique, peu de pannes sont donc relevées. Il coûte entre 1 800 € et 7 500 €.

Le chauffe-eau solaire à circulation forcée

À l’aide d’une pompe placée entre les capteurs et le ballon et d’un fluide caloporteur, la chaleur peut être transportée au sein d’un système à circulation forcée. La pompe fonctionne à l’électricité. Le prix est généralement compris entre 2 000 € et 6 000 €.

Prix d’un ballon en fonction de sa capacité en litres

Le prix de l’installation globale d’un chauffe-eau solaire  dépend également de la capacité du ballon d’eau chaude que vous choisissez. Voici un tableau des prix moyens que vous pouvez trouver en fonction de la capacité de celui-ci.

Capacité du ballon

Prix moyen

50 L

700 € à 1 500€

100 L

900 € à 1 900 €

150 L

1 000 € à 2 200€

200 L 

1 400 € à 2 600 €

300 L 

1 800 € à 5 700 €

Encore une fois, les prix peuvent être très variables en fonction des marques, de la qualité des matériaux et de l’entreprise choisie.

 

Le tarif de pose par un professionnel

Dans le tarif global de votre chauffe-eau solaire, vous devez impérativement inclure le coût de la main-d’œuvre. Il est important de passer par un professionnel pour réaliser cela afin de s’assurer que cela est fait correctement et en toute sécurité.

Les prix moyens constatés pour une telle pose varient entre 500 € et 2 000 € environ. Si la configuration des lieux de votre maison est très difficile, cela peut demander un temps de travail plus important. L’inspection de la charpente peut également être nécessaire afin de vérifier qu’elle est capable de supporter le poids des capteurs. Cela explique parfois des écarts de tarification entre une maison et une autre. Dans tous les cas, prenez garde de passer par un professionnel qualifié RGE afin d’être certain que celui-ci a la formation nécessaire pour réaliser l’installation.

 

Les coûts annexes à prévoir

Si vous souhaitez que votre chauffe-eau dure, il est nécessaire de l’entretenir de manière très régulière.

Vous pouvez tout d’abord prévoir un nettoyage des capteurs une à deux fois par an. S’il est possible de réaliser cela vous-même, il peut être intéressant de passer par un professionnel si la configuration de votre toit rend cela dangereux. Il faut compter une cinquantaine d’euros pour cette opération.

Tous les 3 à 5 ans, il est également impératif de faire vérifier l’ensemble de votre installation par un professionnel, afin que celui-ci vérifie que tout fonctionne correctement et qu’il n’y a aucune trace de détérioration précoce. La maintenance coûte environ 100 €. Même si cela représente un coût important, cela peut s’avérer très rentable afin de détecter de manière prématurée la moindre anomalie et de prendre en charge les réparations avant qu’elle ne dégrade l’ensemble de votre système.

 

Quelques aides financières possibles

L’installation d’un chauffe-eau solaire représente un investissement très important. Des aides financières sont mises en place afin de diminuer le coût total.

Tout d’abord, MaPrimeRénov’ peut vous être accordée. Elle concerne l’ensemble des travaux qui apportent un gain énergétique d’au moins 25 %. Elle est soumise à des conditions de revenus et peut atteindre 10 000 €.

Vous pouvez également profiter d’un écoprêt à taux 0, d’un montant de 7 000 € à 30 000 €. L’État a décidé de mettre en place cette mesure afin d’encourager les ménages à réaliser des travaux bénéfiques pour leur isolation thermique. Il n’y a pas de conditions de revenus pour y avoir droit.

Enfin, la TVA est réduite à 5,5 % pour l’installation d’un chauffe-eau solaire.

À noter : depuis le 1er janvier 2021, le crédit d’impôt transition énergétique n’existe plus. Il a été remplacé par d’autres aides.

Le prix d’un chauffe-eau solaire peut varier en fonction de différents critères, mais il se situe en général entre 1 500 € et 9 000 €. Même si l’investissement de départ est important, il est amorti au bout de quelques années grâce aux économies qu’il vous permet de réaliser sur vos factures d’énergie.

Combien d’années faut-il pour amortir l’investissement ?

L’investissement est généralement amorti en 5 à 12 ans. Les aides financières peuvent même vous aider à réduire cette durée. Un chauffe-eau solaire peut fonctionner pendant une vingtaine d’années, cela peut donc être intéressant.

Quelles économies peut-on espérer chaque année ?

Selon votre utilisation et la composition de votre foyer, l’installation d’un chauffe-eau solaire peut vous permettre de réaliser 180 € à 600 € d’économies par an.

Qui peut l’installer ?

Nous vous recommandons très fortement de faire appel à un professionnel RGE Qualisol pour installer votre chauffe-eau solaire. En effet, ce label vous garantit que l’artisan a suivi une formation spécifique et qu’il a les assurances nécessaires.