Panneaux photovoltaïques et solaires

Des panneaux solaires couvrent un cimetière en Loire-Atlantique

Mis à jour le

cimetierre_aem

Des panneaux solaires qui surplombent des tombes… si l’idée peut paraître surprenante, c’est le pari qu’a fait la commune de Saint-Joachim en Loire-Atlantique. Quels sont les objectifs de ce projet ? Vous allez le découvrir.

Des difficultés liées aux eaux de pluie

Le cimetière de la commune est installé sur une zone de marais. Pendant la saison hivernale, cela provoque des remontées d’eau et inonde les allées. Les tombes situées dans la partie basse sont parfois même recouvertes complètement.

En parallèle, le terrain de football localisé juste à côté connaît des problématiques d’arrosage durant l’été. Un arrêté préfectoral restreint en effet l’utilisation de l’eau et rend l’entretien du stade difficile.

Les 5 300 panneaux solaires permettront donc de stopper les eaux de pluie, qui seront récupérées dans un réservoir. Elle servira à l’arrosage de la pelouse du terrain situé à côté. Les habitants pourront alors aller fleurir leurs tombes même les jours d’intempéries.

Une participation citoyenne au cœur du projet

C’est l’autre facette de ce projet : l’électricité créée grâce aux panneaux photovoltaïques du cimetière pourra être utilisée par les habitants de la commune. Ils pourront participer au financement du projet en achetant des panneaux solaires et consommer leur production. Un partenaire bancaire local propose même des crédits pour les familles qui en auraient besoin.

La bonne nouvelle est que la mairie se chargera d’assurer l’entretien des panneaux : il s’agit donc d’une offre intéressante pour les résidents, qui devront débourser entre 1 000 € et 1 800 € pour un lot de 4 panneaux.

Même si l’idée peut paraître farfelue, l’installation de plus de 5 000 panneaux solaires au-dessus d’un cimetière aura plusieurs utilités : éviter les inondations dans les allées, arroser le terrain de football voisin grâce à la récupération des eaux de plus et enfin, proposer aux citoyens de consommer une énergie verte, produite sur leur commune. Le projet devrait voir le jour l’année prochaine.

Combien va coûter l’installation de ces ombrières photovoltaïques ?

Le budget du projet s’élève à 4,7 millions d’euros. Il sera financé par l’État, la Région, le département, ainsi que la Communauté d’Agglomération de la Région Nazairienne et de l’Estuaire (CARENE). Les habitants qui achèteront des panneaux contribueront également, à leur niveau, au financement du projet.

Quelle économie pourra être réalisée par les habitants qui achètent ces panneaux ?

D’après les estimations des experts, 4 panneaux solaires produiraient entre 1 500 kWh et 1 800 kWh par an. Cela correspond à une économie de 250 € à 300 € par an. Les 4 panneaux étant vendus entre 1 000 € et 1 800 €, le retour sur investissement serait de 4 à 9 ans.

Pour quand ce projet est-il prévu ?

Les travaux pourraient démarrer à l’été 2022, pour une mise en service des panneaux en fin d’année 2022.