Panneaux photovoltaïques et solaires

Déménagement : que faire de mes panneaux solaires ? 3 options

Mis à jour le

ENGIE My Power déménagement panneaux

Si vous avez installé des panneaux solaires chez vous, ou si vous envisagez de le faire, une question peut rapidement se poser : que pouvez-vous en faire en cas de déménagement ? Il existe trois options : les vendre, rester producteur en louant le toit, ou les déplacer. Ces différentes possibilités s’accompagnent de certaines restrictions ou démarches administratives. En voici les détails.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Option 1 : Vendre les panneaux solaires avec le bien

Vendre ses panneaux solaires en même temps que sa maison est l’option la plus fréquente : elle est simple à la fois pour le vendeur et pour l’acheteur.

Calculer la plus-value potentielle du bien

Les agences immobilières sont de plus en plus souvent confrontées à ce type de situation, et estiment de mieux en mieux la plus-value que peut représenter une installation photovoltaïque sur le toit d’une maison. La valorisation des panneaux dépend de plusieurs éléments : l’état général de l’installation, le nombre d’années restantes sur l’éventuel contrat de revente auprès d’EDF OA, de votre tarif de revente, les économies d’électricité qu’ils engendrent chaque année, etc.

Attention : certains acheteurs sont effrayés par les maisons équipées de panneaux solaires, car ils craignent de subir des difficultés pour les entretenir. N’hésitez pas à préparer en amont les documents justifiant des coûts annuels de maintenance de votre installation afin de les rassurer.

Les démarches administratives à prévoir

Pour vendre vos panneaux, vous devrez ensuite effectuer quelques démarches administratives :

  • Remplir un avenant de cession de contrat afin de transmettre officiellement vos panneaux à l’acheteur de votre maison ;
  • Relever les index sur le compteur Linky le jour de la vente ;
  • Informer Enedis que le titulaire du contrat d’accès au réseau a été modifié.

Ces procédures ne sont ni difficiles ni longues à effectuer.

 

Option 2 : rester propriétaire de son installation

Si vous souhaitez continuer à profiter des revenus générés par votre installation solaire, c’est possible sous certaines conditions.

La première est d’avoir souscrit à un contrat de revente totale de la production d’électricité. Il n’est pas possible de rester propriétaire de vos panneaux si vous êtes en autoconsommation avec revente du surplus. Cela restreint fortement le nombre de personnes pouvant choisir cette option.

La deuxième condition est que le nouveau propriétaire accepte de vous louer sa toiture. Si c’est le cas, vous devez alors signer un accord d’occupation de la toiture, et lui verser une compensation financière. Une partie des revenus que vous générez chaque année devra donc être reversée au propriétaire de votre ancienne maison, ce qui réduit votre bénéfice. Vous devrez également contracter une nouvelle assurance, puisqu’ils ne pourront plus être couverts par votre assurance habitation.

Très concrètement, il est assez difficile de trouver un acheteur qui accepte un tel accord. Même si cette option est possible, elle est donc assez peu courante, car elle contraint l’acheteur à ne pas jouir entièrement de son toit.

 

Option 3 : Déplacer ses panneaux solaires vers son nouveau logement

Enfin, la dernière option qui s’offre à vous est de déplacer vos panneaux solaires de la maison que vous vendez vers votre nouveau logement. Avant de faire un tel choix, vous devez étudier plusieurs facteurs.

Tout d’abord, il faut savoir que si vous avez un contrat de revente (totalité ou surplus) auprès d’EDF OA, il ne vous est pas possible de transférer votre contrat d’une maison à une autre. Pour la majorité des propriétaires de panneaux solaires, cette option n’est donc pas envisageable.

Si, en revanche, vous êtes en autoconsommation totale ou que votre fournisseur d’énergie accepte le transfert de propriété, vous pouvez envisager cette option. Vous devez alors vérifier :

  • Que votre nouvelle maison est correctement orientée et que le toit a une bonne inclinaison.
  • Que la puissance et le nombre de panneaux sont adaptés à votre nouvelle situation.
  • Que vos panneaux sont bien installés en surimposition. Si ce n’est pas le cas, leur démontage provoquera un trou dans la toiture, qu’il sera coûteux de réparer.

Enfin, prenez en considération le fait que démonter des panneaux solaires peut être facturé assez cher, car cela nécessite l’intervention d’un professionnel. Il faudra compter entre 3 000 € et 5 000 €, pour le démontage et le remontage, auquel vous devez ajouter les frais de transport. La facture peut donc rapidement s’avérer trop élevée pour que cela soit rentable pour vous.

Vous connaissez désormais les trois options qui s’offrent à vous concernant votre installation solaire en cas de déménagement. Même s’il est possible de rester propriétaire de vos panneaux en louant votre ancien toit à votre acheteur ou en les déplaçant, ces options restent très contraignantes. L’option la plus simple et la plus courante est donc de vendre votre installation en même temps que votre maison. Vous pouvez en outre réaliser une plus-value sur la vente de votre bien immobilier. Ainsi, vous ne perdez pas l’intégralité de votre investissement.

Est-ce que vendre une maison avec des panneaux solaires est forcément plus facile ?

Même si certains acheteurs sont effrayés par la présence de panneaux solaires, la grande majorité les apprécie, à juste titre. En règle générale, les maisons équipées d’installation photovoltaïque se vendent plus rapidement que les autres, subissent moins de négociation et peuvent même dans certains cas être vendues à un prix plus élevé que celui du marché.

Est-il rentable de déplacer ses panneaux en cas de déménagement ?

Non, cela n’est pas toujours rentable : cela coûte plusieurs milliers d’euros (montage, transport, remontage des panneaux). Si vos panneaux sont anciens, l’investissement lié au déplacement des panneaux pourrait ne jamais être rentabilisé. À vous de faire le calcul, en prenant en compte la durée de vie restante estimée de vos panneaux ainsi que les revenus qu’ils vous apportent chaque année. Prenez également en compte leur rendement estimé dans votre nouveau logement, en fonction du taux d’ensoleillement et de l’orientation.

Si on met son logement en location, est-ce qu’on peut laisser ses panneaux et en tirer un revenu ?

Vous pouvez tout à fait mettre un bien équipé de panneaux solaires en location. Si vous êtes en revente totale auprès d’EDF OA, vous pouvez rester propriétaire de l’installation et percevoir l’intégralité des revenus. Si vous êtes en vente partielle, alors c’est au locataire d’être titulaire du contrat de raccordement, car il utilisera une partie de votre production pour sa consommation. Vous devez donc lui faire signer un avenant.