Panneaux photovoltaïques et solaires

Comment remplacer un panneau solaire cassé ou endommagé ?

Mis à jour le

ENGIE My Power remplacement panneau cassé

Les panneaux solaires sont censés résister à des chocs importants, mais en cas de catastrophe naturelle, des fissures voire des brisures peuvent apparaître sur le vitrage. Bonne nouvelle : il est tout à fait possible de le changer sans avoir à racheter une installation complète. Voici comment remplacer un panneau solaire cassé.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Les cas de figure qui peuvent endommager les panneaux

Tout d’abord, il faut savoir que les panneaux solaires sont extrêmement solides : ils répondent à des normes européennes strictes. Celles-ci imposent un certain niveau de résistance afin de garantir la sécurité des utilisateurs. Des tests sont donc réalisés et les risques de casse sont faibles. Cependant, certaines situations exceptionnelles peuvent tout de même briser le verre de vos panneaux solaires.

Le plus fréquemment, ce sont des chutes de grêle particulièrement intenses qui brisent les panneaux photovoltaïques. Certains grêlons, en raison de leur taille, leur forme, mais surtout de la vitesse de leur chute, peuvent créer des fissures dans le verre, voire le briser complètement. Les tempêtes peuvent également faire chuter un arbre sur votre toit. En fonction de la taille et du poids de celui-ci, vos panneaux pourraient ne pas résister.

Enfin, un autre risque, heureusement moins courant, est le vandalisme. Ce risque reste très relatif, car même si une personne souhaite endommager votre installation intentionnellement, elle peut échouer en raison de la grande solidité du verre constituant les panneaux.

 

Comment remplacer soi-même le verre d’un panneau photovoltaïque ?

Si vous devez changer la vitre brisée d’un panneau solaire, il faut commencer par débrancher le micro-onduleur si vous en avez un. Vous pouvez ensuite retirer le verre détérioré. Vous devez prendre d’immenses précautions pour cela : les cellules photovoltaïques se trouvent en dessous de celui-ci et il est primordial de ne pas les toucher. Elles ne sont pas réparables, mieux vaut donc ne pas les impacter.

Pour cela, vous devez retirer le carreau de verre du capteur. Cela nécessite, la grande majorité du temps, de démonter intégralement votre panneau, puis de le remonter. Il est obligatoire d’avoir des connaissances très poussées en électricité.

Enfin, cette opération délicate doit être réalisée un jour où l’humidité est faible. Cela permet d’en avoir une quantité limitée emprisonnée entre le plastique et les cellules photovoltaïques.

Beaucoup d’erreurs sont à éviter si vous voulez remplacer vous-même le verre d’un panneau solaire brisé. Il faut par exemple être attentif à la température du panneau, qui peut monter très haut en cas d’exposition au soleil pendant la journée. Le verre peut également refléter la lumière du soleil et vous éblouir lorsque vous travaillez sur le toit, ce qui peut provoquer une chute. Enfin, en intervenant vous-même, vous n’êtes plus couvert par l’assurance décennale de votre installateur initial.

Pour ne pas prendre de risque et réaliser cette opération en toute sécurité, il est vivement conseillé de vous adresser à un professionnel.

 

Faire appel à un installateur garantit une installation de qualité

Remplacer un panneau solaire cassé n’est pas une opération à prendre à la légère, puisque si cela est mal effectué, les conséquences peuvent être majeures pour votre installation ou pour vous-même.

En faisant appel à un installateur RGE, vous vous assurez que le changement sera effectué en respectant toutes les règles de sécurité. Vous êtes également certain que votre installation sera fonctionnelle une fois la pose réalisée, et qu’en cas de dysfonctionnement, une assurance couvrira les dommages.

La vitre d’un panneau solaire coûte entre 100 € et 200 €, auxquels vous devez ajouter le prix de la main-d’œuvre. Vous pouvez demander des devis à différentes entreprises et les comparer afin de vous faire une idée des prix pratiqués sur le marché.

Même s’ils sont prévus pour résister à un impact reçu à une vitesse très élevée, les panneaux solaires ne sont pas 100 % infaillibles et il peut arriver qu’ils se brisent. Dans ce cas, si vous devez changer un panneau, nous vous conseillons vivement de vous adresser à une entreprise spécialisée dans les installations solaires. Cela vous permettra d’intervenir sereinement sur votre toit et de remplacer rapidement et en toute sécurité le ou les panneaux endommagés. Agir seul est à la fois complexe et dangereux.

Peut-on continuer à vendre son électricité à EDF OA si l’on change un panneau de son installation solaire ?

Oui, c’est possible, mais pour cela, vous devez absolument respecter certaines règles en vigueur. Tout d’abord, vous ne pouvez pas faire de modification sans en demander l’accord de la DGEC. Si vous le faites, cela entraîne une résiliation de votre contrat. Il y a tout de même une tolérance si vous faites des modifications mineures sur votre installation, en remplaçant moins de 1 % des modules par an, et sans dépasser 10 % du nombre total pendant la durée totale de votre contrat.

Faut-il forcément changer un panneau lorsqu’il est endommagé ?

Un panneau dont la vitre est fendue ou cassée peut entraîner une perte significative de rentabilité sur votre installation solaire. Cependant, ce n’est pas toujours le cas : parfois, la perte de rendement n’est pas assez importante pour qu’il soit rentable de modifier votre panneau. Faites donc cette vérification avant de vous lancer dans une procédure de remplacement.

Quel type de verre est utilisé sur les panneaux solaires ?

La majorité des panneaux solaires sont en verre trempé. C’est un matériau à la fois fiable et résistant. D’autres sont fabriqués en Plexiglas ou en verre simple.