Panneaux photovoltaïques et solaires

Comment bien assurer vos panneaux solaires ?

Mis à jour le

assurance panneaux solaires

Savez-vous comment protéger votre installation solaire ? Différents types d’assurances sont possibles, mais il n’est pas toujours facile de s’y retrouver entre ces différents contrats. Tous ne vous protègent pas de la même manière. Pour rendre la chose plus simple pour vous, voici des informations essentielles afin de bien assurer vos panneaux solaires.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité

Est-il obligatoire de faire assurer ses panneaux solaires ?

Dans la majorité des cas, une assurance pour les installations photovoltaïques n’est pas obligatoire, mais recommandée. Cela permet de protéger tous vos équipements, notamment :

  • des panneaux solaires photovoltaïques ;
  • des panneaux solaires thermiques ;
  • d’autres équipements tels qu’une pompe à chaleur, un récupérateur d’eau de pluie, etc.

Ces éléments peuvent souvent être couverts par l’assurance habitation de votre maison.

Cependant, il est important de noter que si vous choisissez de revendre tout ou une partie de votre production électrique à un gestionnaire de réseau, celui-ci peut rendre obligatoire l’assurance Responsabilité Civile (RC). C’est le cas par exemple pour faire une demande de raccordement chez Enedis. Cette garantie vous protège en cas de dommages causés par un tiers, soit par vous, soit par votre équipement. C’est très utile dans le cas où un technicien envoyé par votre gestionnaire de réseau interviendrait chez vous.

 

Quel type d’assurance choisir pour couvrir ses panneaux photovoltaïques ?

Même si une assurance supplémentaire à la responsabilité civile n’est pas toujours obligatoire, elle peut être très utile pour protéger l’ensemble de votre installation. La première à le faire est votre assurance habitation, sous certaines conditions. Nous verrons ensuite les assurances supplémentaires auxquelles vous pouvez souscrire.

L’assurance multirisque habitation

La plupart du temps, il est possible de couvrir vos panneaux photovoltaïques, thermiques ou votre pompe à chaleur par votre assurance habitation. Cela vous protège alors pour différents sinistres en fonction des conditions du contrat souscrit : incendie, catastrophe naturelle, vandalisme, etc. Attention : les dommages provoqués sur votre habitation sont pris en charge, mais généralement, les coûts de réparation de vos panneaux ne le sont pas. C’est le cas même si les dommages ont été causés par un tiers de façon malveillante.

Pour que votre assurance habitation couvre votre installation solaire, il est obligatoire de déclarer celle-ci. Cela peut entraîner un surcoût sur votre contrat d’assurance habituel, renseignez-vous donc auprès de votre assureur.

Les garanties facultatives de l’assurance habitation

Si vous souhaitez être davantage protégé, notamment concernant les dommages qui pourraient toucher vos panneaux solaires, vous pouvez demander à souscrire certaines garanties supplémentaires.

Celles-ci vous assurent par exemple pour le vol, le vandalisme, ou les dégâts causés par des intempéries (grêle ou foudre). Toutes les assurances ne proposent pas ces garanties facultatives. Si c’est le cas pour la vôtre, vous devez alors souscrire à une assurance photovoltaïque spécifique.

L’assurance photovoltaïque dédiée

Il existe des assurances spécialisées dans les systèmes d’économie d’énergie. Même si elles ont un coût généralement plus élevé que les assurances classiques, elles sont tout à fait adaptées à vos besoins. Voici les différentes sortes de propositions que vous pouvez avoir pour de tels services :

  • L’assurance dommages aux biens ou aux équipements. Elle peut couvrir le matériel contre tous types de dégradations, volontaires de la part d’autrui ou dues aux intempéries. Les conditions précises sont à vérifier auprès de l’organisme.
  • L’assurance dommages-ouvrage. Elle finance les coûts de réparation ou autre surcoût contre les dégâts de malfaçons dus à la pose des panneaux. Elle s’ajoute à l’assurance décennale de l’installateur.
  • L’assurance « pertes financières » ou « perte d’exploitation ». En cas de panne ou non-revente de l’excédent d’électricité produit, elle couvre votre manque à gagner. Il faut pour cela que les dégâts aient été causés par une des clauses du contrat.

 

Comment faire jouer son assurance panneau solaire ?

En cas de dégâts, d’intempéries, de vandalisme ou de panne sur vos panneaux solaires ou votre onduleur, vous devez adopter quelques réflexes pour espérer être indemnisé.

Tout d’abord, contactez votre installateur. Si vos équipements sont toujours sous garantie, celui-ci pourra vous renseigner quant à l’origine du problème. Vérifiez ensuite les garanties de vos différents contrats d’assurance habitation ou photovoltaïque afin de confirmer que vous êtes couvert. Si c’est le cas, vous devez réaliser une déclaration de panne ou de dégâts auprès de votre assurance et fournir tous les documents nécessaires. En général, les factures d’achats et le rapport de l’installateur sont demandés. Enfin, votre assurance fera intervenir un spécialiste afin de régler le problème sur votre installation.

Il existe différentes façons d’assurer vos panneaux solaires, mais toutes ne proposent pas les mêmes garanties. Lisez bien l’intégralité des contrats qu’on vous propose avant de les signer et n’hésitez pas à demander un devis auprès de plusieurs assureurs afin de les comparer. Il est important de bien comprendre ce pour quoi vous êtes assuré ou non.

Que couvrent les assurances des panneaux solaires en général ?

Le plus souvent, les particuliers choisissent d’inclure l’assurance de leurs panneaux solaires au sein de leur assurance habitation. Cela permet de couvrir les dégâts qui pourraient être causés dans leur maison par les panneaux : incendies, infiltration, etc. Des garanties complémentaires assurent les dégâts causés sur les panneaux eux-mêmes.

Les assurances des panneaux solaires sont-elles vraiment utiles ?

Certaines assurances vous couvrent en cas d’évènement peu probable, comme la foudre ou la casse des panneaux du fait de la grêle. Bien que ces éléments aient une faible probabilité de se produire, cela peut malheureusement arriver de temps à autre. À vous donc d’évaluer les risques que vous souhaitez prendre ou non avec votre installation solaire.

Qu’est-ce que la garantie décennale, et qu’assure-t-elle ?

Cette garantie est obligatoire et est souscrite par l’installateur qui se charge de la pose de vos panneaux. Elle assure tout dommage affectant la solidité de l’ouvrage et causant des dégâts rendant votre maison inhabitable, par exemple les infiltrations ou fuites d’eau. Elle dure 10 ans.