Panneaux photovoltaïques et solaires

Climatisation solaire : prix & fonctionnement de cette clim écolo

Mis à jour le

climatiseur_femme

Les étés sont de plus en plus chauds et il n’est pas toujours facile de refroidir correctement son logement lors des périodes de fortes chaleurs. L’installation d’une climatisation peut être tentante, mais elle reste très énergivore. Votre solution se trouve peut-être dans la climatisation solaire. Il en existe différents types, à différents prix. Nous vous proposons d’en découvrir plus à ce sujet.

Installez des panneaux solaires avec ENGIE My Power
Réalisez des économies sur votre facture d'électricité
climatiseur_femme

Comment fonctionne un climatiseur solaire ?

Il existe différents types de climatisations solaires, et toutes ont un fonctionnement particulier. Nous allons les détailler un à un.

La climatisation solaire photovoltaïque

C’est le système le plus simple à expliquer. Il s’agit d’installer un climatiseur classique ou une pompe à chaleur réversible, et de l’alimenter grâce à l’électricité produite par des panneaux solaires photovoltaïques. C’est l’énergie solaire qui permettra d’alimenter votre climatisation.

Ce système est particulièrement intéressant, car il peut fonctionner comme une climatisation réversible : il peut alimenter un système de chauffage électrique pour réchauffer un logement en hiver. Le rayonnement solaire permet donc de produire du chaud ou du froid en fonction de la saison.
 

La climatisation solaire thermique

Dans ce type de climatisation, des panneaux solaires thermiques sont installés et permettent d’augmenter la température du fluide réfrigérant à l’intérieur de l’unité de climatisation. C’est la compression thermique. Cela produit de l’eau froide en été, du chauffage en hiver, et de l’eau chaude pour l’année.
 

Les climatiseurs à absorption et adsorption

Dans les climatiseurs à absorption, le soleil chauffe de l’eau mélangée à du bromure de lithium. Cela permet de transformer le fluide réfrigérant en vapeur, de se condenser, puis de redevenir liquide pour être réinjecté dans le circuit. Ce procédé permet la production de froid.

Les climatiseurs à adsorption utilisent uniquement de l’eau pour créer du froid. L’énergie solaire est utilisée pour créer des cycles de vaporisation et de condensation. Cela est possible grâce à l’utilisation d’une roue dessiccante qui déshumidifie l’air extérieur par rotation : cela rend l’air plus chaud. Un échangeur refroidit ensuite cet air. Enfin, une batterie chaude composée de capteurs solaires thermiques permet de réchauffer l’eau présente dans l’absorbant qui permet la déshumidification. Cela lui permet de se régénérer et de continuer à fonctionner.
 

La climatisation solaire par dessiccation

Contrairement à d’autres systèmes de climatisation solaire qui visent à produire de l’eau froide dans un circuit fermé, le système de dessiccation est ouvert. Il travaille directement par déshydratation et refroidissement de l’air.

Quelle puissance de panneaux solaires faut-il pour faire fonctionner un climatiseur ?

La consommation électrique d’un climatiseur dépend à la fois de l’équipement que vous avez installé, de sa puissance, et du temps que vous l’utilisez chaque jour. Par exemple, si vous faites tourner un climatiseur de 1500 W pendant 4 heures durant les deux mois d’été, il vous fait consommer 350 kWh en moyenne chaque année. Si vous l’utilisez 8 heures par jour, le total est de 700 kWh/an. Pour une climatisation de 2500 W, c’est 600 kWh/an pour 4 heures d’utilisation quotidienne et 1200 kWh/an pour 8 heures.

La puissance moyenne des panneaux solaires vendus dans le commerce a augmenté ces dernières années. En moyenne, elle était de 300 Wc à 330 Wc en 2021, et pouvait aller jusqu’à 400 Wc pour les plus puissants. En un an, ils produisent chacun entre 270 kWh et 420 kWh.

Si vous souhaitez faire fonctionner un climatiseur de 1500 W pendant 4 heures/jour durant 2 mois, vous devez donc installer au minimum 2 panneaux de 300 Wc à 330 Wc. Si vous avez besoin d’utiliser votre climatiseur sur une plus longue durée, il faut choisir des panneaux plus puissants ou en installer davantage. Enfin, si vous souhaitez utiliser l’électricité verte que vous produisez pour d’autres usages, notamment pour faire fonctionner vos appareils électriques, vous devez calculer votre consommation annuelle et choisir un nombre et une puissance de panneaux solaires adéquate.

Les avantages et les inconvénients de la clim solaire

Ces systèmes de climatisation solaire ont une bonne durée de vie et vous permettent d’effectuer d’importantes économies d’énergie.

Avec une climatisation thermique, plus il fait chaud, plus la production d’air froid est importante : elle répond donc à vos besoins. De plus, elle vous permet d’être autonome et donc de ne pas dépendre de l’électricité du réseau. La climatisation est très énergivore, il est donc intéressant d’un point de vue financier et environnemental d’utiliser un climatiseur solaire.

Les seuls inconvénients notables concernant les climatisations solaires sont leur prix important : même s’il est rentabilisé grâce aux économies que vous faites sur votre facture d’électricité, l’investissement de départ reste fort. Ils nécessitent également un minimum d’entretien et fonctionnent principalement en journée, lorsque le soleil brille.

Prix des climatisations solaires

Le prix d’une climatisation solaire photovoltaïque peut être compris entre 1 000 € et 10 000 €. En fonction de la technologie utilisée et de la puissance des panneaux, le tarif sera différent.

Les différents types de climatisation solaire thermique sont plus onéreux et peuvent aller de 15 000 € à 25 000 €. Aujourd’hui, ce prix important est un frein pour beaucoup de particuliers, c’est pourquoi ces installations se retrouvent plus souvent en entreprise.

Il existe différents types de climatisations solaires. Elles permettent de refroidir un bâtiment tout en utilisant une énergie renouvelable. Malgré un investissement de départ important, elles permettent de réaliser d’importantes économies sur vos factures d’électricité et sont rentables après une dizaine d’années d’utilisation.

Les systèmes de climatisation solaire sont-ils compatibles avec la RE2020 ?

Oui, tous les systèmes de climatisation solaire sont compatibles avec la RE2020, la réglementation environnementale pour les bâtiments neufs.

Existe-t-il des aides de l’État pour installer une climatisation solaire ?

Il n’existe pas à proprement parler d’aides pour une climatisation solaire. Par contre, vous pouvez demander la prime énergie pour installer une climatisation réversible. Pour s’équiper de panneaux solaires, des aides sont également possibles.

Combien coûte l’entretien annuel d’une clim solaire ?

Pour conserver les performances de votre climatisation, mieux vaut l’entretenir correctement et passer par un professionnel. Cela vous coûtera en moyenne 100 € à 200 € par an.